Accueil Société

Affaire «Jeff Hoeyberghs»: une condamnation «sévère» et «assez inédite» qui fera date

Condamné à la prison ferme pour avoir tenu des propos misogynes, le chirurgien Jeff Hoeyberghs fera appel. Pour les défenseurs de l’égalité femmes-hommes, ce premier jugement témoigne déjà d’une avancée sociétale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Dokter Jeff Hoeyberghs : onversneden ». Le nom de l’événement organisé le 4 décembre 2019 par la section gantoise du KVHV (le Cercle des étudiants catholiques flamands, dont plusieurs membres entretiennent des liens étroits avec l’organisation Schield & Vrienden) laissait déjà entendre que le chirurgien plasticien flamand avait bien prévu de s’exprimer « sans filtre » devant son public. De fait c’est un véritable torrent sexiste et misogyne que déverse ce soir-là le « bekende Vlaming » à la tribune. « Vous ne pouvez pas considérer une femme comme une égale sans devenir son esclave », s’amuse-t-il notamment au micro, avant de déplorer que « les femmes veulent les privilèges de la protection masculine et de l’argent, mais elles ne veulent plus ouvrir les jambes ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, vendredi 7 janvier 2022, 17:17

    La liberté d'expression a ses limites. Se montrer aussi ouvertement misogyne est parfaitement honteux, insultant et pour finir... ridicule et grotesque

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, mercredi 5 janvier 2022, 9:38

    Avec les éléments de contexte fournis par l'article, et même si la condamnation pose effectivement un problème sur le plan de la liberté d'expression, je considère le jugement comme légitime. Le caractère délibéré de provocation à la haine semble tout de même évident. Quant à ce cercle d'étudiants prétendument catholiques, je me demande quel évangile ils ont lu...

  • Posté par dams jean-marie, mercredi 5 janvier 2022, 0:51

    Alors les abuseurs d'enfants vont au moins être émasculé , les violences conjugales considérées comme tentatives de meurtres , les politiciens magouilleurs traîtres à la nation enfin condamnés ..............

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 4 janvier 2022, 21:52

    10 mois de prison pour avoir dit d'ignobles conneries ? Il y a vraiment des gens qui considèrent ça comme une "avancée sociétale"? Pourquoi pas le poignet tranché pour avoir fait un doigt d'honneur tant q'on y est ? Espérons que la Cour d'Appel se contentera de lui taper sur les doigts (ce qui serait bien mérité) et de le renvoyer chez lui.

  • Posté par lambert viviane, mardi 4 janvier 2022, 19:52

    Eric Torf, cet individu très populaire dans les media francophones et flamands !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs