Accueil Société

Coronavirus: voici les nouvelles règles de quarantaine et de testing

Les personnes doublement vaccinées ou ayant déjà reçu un booster seront dispensées de quarantaine après un contact à haut risque et ne devront plus se faire tester. Pour toutes les autres, des assouplissements (moindres) sont également prévus.

Temps de lecture: 3 min

Les ministres belges de la Santé se sont réunis, ce mardi après-midi, pour discuter d’une adaptation des règles de dépistage et de quarantaine.

La grande nouveauté, c’est que les contacts à haut risque ne devront désormais plus être testés par PCR – sauf s’ils présentent des symptômes. La période de quarantaine est également raccourcie, voire supprimée, en fonction du statut vaccinal.

Dans le détail :

– Les personnes ayant déjà reçu leur dose « booster » et les personnes doublement vaccinées depuis moins de cinq mois seront désormais dispensées de quarantaine après un contact à haut risque (tout en rappelant l’importance de porter le masque et d’adopter un comportement prudent). Idem pour les personnes qui disposent d’un certificat de rétablissement daté de maximum cinq mois. Pour les enfants (12-17 ans), les règles diffèrent quelque peu : ils échappent à toute quarantaine et à un test PCR à partir du moment où ils ont reçu leur vaccination de base, quelle que soit la date de cette vaccination.

– Les personnes n’ayant pas encore eu de rappel et ayant reçu leur deuxième injection il y a plus de cinq mois se verront imposer une quarantaine de minimum trois jours. A partir du quatrième jour, la liberté pourra être retrouvée, à condition de rester prudent, masqué et de réaliser quotidiennement un autotest négatif jusqu’à sept jours après le contact à haut risque.

– Les personnes non vaccinées devront quant à elles rester six jours en quarantaine, et pourront ensuite « revivre » en réalisant un autotest négatif quotidien jusqu’au dixième jour inclus (avec port du masque et vigilance accrue également).

Quel que soit le statut vaccinal, en cas d’apparition de symptômes, il faut immédiatement se faire tester par PCR. En cas de test négatif, les règles ci-dessus restent en vigueur comme si de rien n’était. En revanche, si votre test est positif, vous passez à l’isolement. Mais dans ce cas de figure aussi, les règles sont quelque peu assouplies. La durée de l’isolement est réduite de 10 à 7 jours. Un malade peut donc sortir à partir du huitième jour, à condition de ne plus présenter de symptômes depuis au moins trois jours. Il devra toutefois porter un masque (de préférence FFP2) dans tous les espaces intérieurs durant trois jours.

Ces nouvelles règles entreront en vigueur le lundi 10 janvier. Elles ne concernent toutefois pas les contacts à haut risque qui se déroulent dans les établissements scolaires. Ces derniers feront l’objet de discussions ce mercredi, à nouveau en CIM Santé, en présence des ministres de l'éducation. Là aussi, des changements sont attendus.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par D L, mardi 4 janvier 2022, 21:40

    Enfin on nous traite a nouveau puisqu'il n'y a plus de contrôle

  • Posté par Peeters R, mardi 4 janvier 2022, 19:15

    David Pujadas estime que médias, politiques et médecins créent un climat d'angoisse. https://www.europe1.fr/medias-tele/david-pujadas-les-medias-entretiennent-un-climat-de-peur-face-au-covid-19-4085752

  • Posté par massacry olivier, mardi 4 janvier 2022, 20:05

    Et le climat d'intox quotidien que tu crées, on en parle?

  • Posté par Peeters R, mardi 4 janvier 2022, 19:38

    On attend le réveil des autres Journalistes !

  • Posté par Framboise Rémi, mardi 4 janvier 2022, 17:58

    Le patronat demande, le gouvernement exécute...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko