Accueil Monde

France, Royaume-Uni, Etats-Unis, ...: des records de contaminations au coronavirus

Des centains de milliers de cas de covid-19 sont recensés chaque jour en France, au Royaume-Uni ou encore aux Etats-Unis. Le variant omicron représente une grand part de ces infections.

Temps de lecture: 3 min

Le Royaume-Uni a enregistré mardi pour la première fois plus de 200.000 cas supplémentaires de contaminations au coronavirus, un nouveau record atteint alors que la pression se renforce sur les hôpitaux.

Selon les chiffres délivrés par le gouvernement, 218.724 tests positifs ont été recensés en 24 heures. Le pays, l’un des plus endeuillés d’Europe avec 148.941 morts, a dénombré mardi 48 décès supplémentaires.

En France

Près de 300.000 nouveaux cas de covid-19 ont été enregistrés en France au cours des dernières 24 heures, a annoncé mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans un contexte toujours marqué par la flambée du variant omicron.

«Aujourd’hui, Santé publique France risque d’annoncer pas loin de 300.000 contaminations sur 24 heures», a déclaré M. Véran à l’Assemblée nationale.

Même si le ministre n’a pas donné le chiffre précis, ce sera sans doute un record de contaminations quotidiennes. Le dernier en date remonte à fin décembre, avec un peu plus de 230.000 nouveaux cas en une journée.

Ces chiffres témoignent de l’ampleur de la vague actuelle de l’épidémie. Celle-ci dure depuis l’automne et a été relancée fin 2021 par l’arrivée du variant Omicron, considérablement plus contagieux que ses prédécesseurs même si sa sévérité semble limitée.

Les effets sur l’hôpital, encore très incertains à moyen terme, se font déjà sentir, avec plus de 2.000 admissions en une journée, selon de précédents chiffres donnés lundi par Santé publique France.

Aux Etats-Unis

Les Etats-Unis, confrontés à une inquiétante cinquième vague de covid-19 alimentée par le variant omicron, ont enregistré un record mondial de plus d’un million de cas rapporté lundi après le long week-end du Nouvel an, selon les données de l’université Johns Hopkins.

Le nombre de cas rapportés sur 24 heures s’établissait lundi soir à 20h30 à 1.080.211. Il est cependant à prendre avec précautions car le nombre de cas enregistré le lundi est généralement très élevé, surtout après un week-end de trois jours comme c’était le cas pour le Nouvel an aux Etats-Unis.

C’est néanmoins plus du double de cas enregistrés lundi dernier, après le week-end de trois jours de Noël, où plus de 489.000 infections avaient été comptabilisées par l’université.

La moyenne de cas sur sept jours, jugée plus significative par les experts, s’établissait elle lundi soir à près de 486.000 cas quotidiens.

Le Dr Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, a déclaré dimanche que la hausse du nombre de cas de covid-19 aux Etats-Unis suivait une courbe «presque verticale».

Omicron est désormais le variant dominant aux Etats-Unis et représentait environ 59% des nouveaux cas sur la semaine qui s’est achevée au 25 décembre, selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Des millions de morts

La pandémie a fait au moins 5.448.314 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, mardi à 11 heures.

En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 827.749 morts, suivis par le Brésil (619.209), l’Inde (482.017) et la Russie (312.187).

L’Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs