Accueil Société Enseignement

La ministre de l’Enseignement supérieur demande aux établissements de faire preuve de souplesse concernant les examens

Covid et session d’examens ne font pas bon ménage. De nombreux étudiants pourraient être interdits de copie. Valérie Glatigny demande à tous les établissements de proposer des alternatives.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Souplesse et imagination… La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) lance ce mardi un appel aux établissements d’enseignement supérieur (universités, hautes écoles, hautes écoles des arts et instituts de promotion sociale) pour qu’ils fassent « preuve de souplesse afin de proposer autant que possible des solutions adaptées aux étudiants qui ne pourraient pas présenter leurs examens pour cause d’isolement (positifs au covid) ou de quarantaine ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 5 janvier 2022, 10:19

    Ce qu'oublie la FEF, qui a aussi réagi, c'est que des malades pendant les sessions, il y en a pour des séries de raisons, et que normalement l'étudiant dans l'incapacité de présenter l'examen se voit reporté en deuxième session. Cette session n'est pas une 'sanction', mais une possibilité de rattrapage. Il y a élément que la FEF perd systématiquement de vue, c'est la charge que cela représente pour le professeur. Ainsi, celui-ci, qui interroge souvent déjà des dizaines d'étudiants, devrait encore aller au delà que ce qui est raisonnablement possible? C'est fou comme on est incapable de se mettre à la place de l'autre, c'est toujours "moi, moi et encore moi"...

  • Posté par Giefvan Agathe, mardi 4 janvier 2022, 19:40

    1) je réagis au titre. "Faire preuve de souplesse concernant les examens", c'est un peu comme demander aux victimes de J.Epstein de "faire preuve de souplesse" face aux demandes du bonhomme. "Allez donc ! ils vous enc... ? Faites preuve de souplesse !" Je laisse les lecteurs imaginer le futur avec des citoyens sous-formés.

  • Posté par massacry olivier, mardi 4 janvier 2022, 20:58

    < Faire preuve de souplesse>, voila qui semble bien vous faire défaut, Mme Giefvan.

  • Posté par Giefvan Agathe, mardi 4 janvier 2022, 19:45

    2) comme je m'y attendais, le titre ne reflète pas le contenu de l'article. "Click-baiting" ou "Click-whoring" dit-on en anglais : "Pute-à-clics" en français. Quand votre journal devient plus putassier que RTL ou TF1, il est temps de passer à autre chose.

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs