Accueil Médias

Le cinéma de demain, d’abord en télévision?

« La route d’Istanbul » de Rachid Bouchared (Indigènes) sort en salles chez nous ce mercredi après avoir été diffusé en avril sur Arte. Un cas isolé ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’exemple est à la fois particulier et frappant. La route d’Istanbul, le nouveau film de Rachid Bouchareb (Indigènes), qui aborde le djihad du point de vue des parents, sort chez nous ce mercredi mais ne sortira pas dans les salles françaises. La raison ? Il a été diffusé en télé, sur Arte, le 22 avril dernier, ce qui empêche légalement sa sortie en salles dans l’hexagone. La loi française accorde en effet des visas de diffusion différents aux téléfilms et aux films destinés aux salles obscures. Or le film de Rachid Bouchareb appartient à la première catégorie et même si une tolérance a été permise par le passé, les téléfilms ne peuvent aujourd’hui plus sortir en salles chez nos voisins.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs