Accueil Sports Football Football à l'étranger

Philippe Clement présenté à l’AS Monaco: «Je ne pensais pas quitter Bruges maintenant mais il y a eu un projet»

L’ancien chef de file du Club de Bruges s’est exprimé pour la première fois en tant qu’entraîneur monégasque.

Temps de lecture: 2 min

Quelques jours après l’officialisation de son départ du Club de Bruges en direction de Monaco, Philippe Clement a été présenté devant les médias français. Et le coach belge est revenu sur son départ des Blauw en Zwarts.

« Le moment idéal ? Je sais que ce n’est jamais comme on pense. Ce n’est jamais la route que l’on a en tête. Je ne pensais pas quitter Bruges maintenant mais il y a eu un projet. Cela fait longtemps qu’un entraîneur belge n’est pas arrivé directement en France, c’était Goethals. C’est un bon exemple. Quand le train passe, il faut le prendre », a-t-il déclaré, refusant l’idée qu’il quittait un club dans une phase négative. « Les joueurs ont gagné beaucoup de choses pendant deux ans. On a eu de bons moments, Bruges est deuxième et toujours présent en Coupe. L’atmosphère était négative dans la presse, plus que dans le vestiaire. »

Interrogé ensuite sur la pression qu’il devra gérer en Ligue 1, à la tête de la formation monégasque, Philippe Clement s’est dit prêt à relever le défi. « Cela reste une passion d’entraîner. Sur la pression, je l’ai eue à Bruges après le titre à Genk. Il fallait être champion et on a réussi à l’être. L’année suivante aussi car on a fait le doublé et c’était la première ou la deuxième fois en cent ans. J’aime ce genre de pression car elle n’est pas négative. C’est une pression car les gens veulent gagner des choses, c’est intéressant et j’aime cela », a insisté Clement, excité à l’idée de relever un nouveau défi.

« Mon français n’est pas encore très bon, je vais essayer de progresser. Je suis très content d’être ici dans un projet ambitieux. Il y a beaucoup de jeunes et un bon équilibre dans le noyau avec les jeunes et les joueurs expérimentés. J’étais dans des projets intéressants en Belgique et maintenant je suis content d’avoir l’honneur d’être ici dans un des cinq plus grands championnats du monde et de pouvoir prouver comme on l’a fait en Belgique. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir