Accueil Économie Consommation

Prix de l’énergie: les contrats fixes en passe de devenir une denrée rare

Plusieurs fournisseurs, dont Eneco, ont renoncé à proposer des contrats à prix fixe à leurs nouveaux clients. L’envolée des cours du gaz et de l’électricité rend cette formule « intenable » selon eux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Même si on est retombé loin des records atteints le 21 décembre dernier – le gaz a culminé ce jour-là à 180 euros/MWh et l’électricité à… 620 euros/MWh ! –, les prix de l’énergie continuent en ce début d’année à se balader en altitude – 93 euros/MWh pour le gaz et jusqu’à 240 euros/MWh pour l’électricité ce mercredi. Dans ces conditions, de plus en plus de fournisseurs (Mega, Octa+…) ont renoncé à proposer des contrats à prix fixes à leurs nouveaux clients.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, vendredi 7 janvier 2022, 0:12

    Faudrait des subsides à l'achat de pull-overs pour les frileux. Je vis dans 16 degrés, trés confortablement, et on sait éteindre les lumières inutiles ; on a une bagnole, mais aussi des vélos.

  • Posté par dams jean-marie, mercredi 5 janvier 2022, 19:53

    Tout se met en place pour que le nombre de pauvres explose : l'enseignement ne parvient plus à fournir des diplômés en phase à la demande du marché de l’emploi . Les juges libèrent des tueurs, des terroristes, des violeurs, des voleurs mais par contre vont infliger des peines de prison ferme pour des propos ou pour non respect des règles covid ! Voyez la crise financière , nous avons tous été obligés d'aider les banques qui depuis nous ont supprimé les intérêts sur les comptes d'épargne , ils ferment les agences , les distributeurs, haussent continuellement les frais liés de leurs services mais à contrario parviennent à dégager de plantureux bénéfices avec notre argent à 0% si pas « négatif » et cerise sur le gâteau ils transfèrent ces « bénéfices » réalisés chez nous avec nos fonds vers leurs maisons mères en France en Hollande … Les grands cerveaux vides écolos/groen et assimilés nous mènent vers le chaos dans leur quête insensée de leur vision de l’écologie ! Ces ersatz sont des malades mentaux tombés dès la naissance dans les fosses septiques . Les politiciens évidemment ne sont pas en reste , ils ne pourraient même pas être porteur des chaises dans la Rome antique , voyez comme ils courent dans tous les sens , perdus à tel point qu’ils sont obligés de se regrouper en équipe ( minimum 5 ) pour faire face à ? c’est là que cela coince : ils ne savent pas ! Il nous reste 25 jours à partir de demain pour vider en grande partie nos comptes avant que ces voleurs auto nominés n’y puisent nos économies car cela ils sont parvenus à conclure ! La crise que nous traversons montre à l’évidence que ces soi disant dirigeants sont plus que malades graves !

  • Posté par Jean Luc, vendredi 7 janvier 2022, 0:13

    Bref: tous des cons, sauf... ?

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 6 janvier 2022, 8:10

    Nous payons déjà deux fois cette crise, par le prix de l’électricité et pas le paiement pour les bénéficiaires des tarifs sociaux dont le nombre s’est envolé. Après avoir payé pour la bulle, nous allons payer pour les certificats verts, nous paierons ensuite pour la CRM, puis pour les quotas d’émissions carbonées …. La voie pastèque … car il y a Écolo mais aussi les socialistes qui sont à la base de la fermeture du nucléaire.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, mercredi 5 janvier 2022, 18:30

    Construire des mini centrales nucléaires et foutre écolo dehors à tous les niveaux de pouvoir, vite!

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs