Accueil La Une Monde

Deux manifestants tués par les forces de l’ordre à Bagdad

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les autorités irakiennes ont annoncé samedi que les forces de sécurité avaient tué au moins deux personnes en dispersant la veille des manifestants qui avaient pénétré de force dans la Zone verte de Bagdad, des violences qui laissent craindre une possible escalade. Ces deux victimes sont les premières d’un mouvement de protestation qui dure depuis plusieurs mois, mené par le dignitaire chiite Moqtada Sadr qui jouit d’une forte popularité auprès de milliers d’Irakiens excédés par la classe politique.

Leurs funérailles ont eu lieu dans la ville sainte de Najaf où reposent des millions de chiites irakiens. « Les victimes ont été enterrées au cimetière de Wadi al-Salam (vallée de la paix, en arabe, l’un des plus grands cimetières du monde) », a indiqué cheikh Imad al-Kaabi, un responsable du mouvement sadriste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs