Accueil

Crelan prévoit plus de deux ans pour intégrer AXA Banque (3)

La reprise d'AXA Bank Belgium par le groupe Crelan ayant été finalisée le 31 décembre dernier, l'intégration effective des deux banques peut dès lors commencer. Cela prendra plus de deux ans, selon un communiqué de presse de Crelan publié mercredi.
Temps de lecture: 3 min

Au cours des 27 prochains mois, les deux banques prépareront une fusion afin de poursuivre toutes les activités bancaires sous le logo de Crelan. "Dans un premier temps, les deux banques continueront d'exister côte à côte et rien ne changera pour les clients. Et dans une phase ultérieure, lors de la migration et de l'intégration proprement dites, Crelan mettra également tout en œuvre pour que le processus se déroule aussi bien et aussi efficacement que possible pour les clients", précise le communiqué. 

Aucune décision n'a encore été prise concernant d'éventuelles fusions d'agences ou d'autres changements résultant de la fusion, souligne encore Crelan. "Une concertation structurelle avec les partenaires sociaux et les représentants des agents bancaires indépendants au cours du processus d'intégration permettra de garantir que la fusion se déroule de manière optimale et transparente." La banque estime que la combinaison des compétences existantes dans les deux réseaux de vente permettra "d'optimiser la taille et le fonctionnement" des agences, et ainsi "mieux répondre aux besoins de conseil souvent plus spécialisés de nos clients".

Crelan est historiquement bien implanté dans le monde agricole et la fusion ne devrait pas changer la donne. Elle y détient une part de marché de 30 à 35% aujourd'hui. Le président du conseil d'administration Luc Versele a assuré mercredi que le but était de maintenir une telle présence à l'avenir, même si le secteur agricole devrait baisser dans le total bilantaire de la nouvelle entité en raison de la croissance des autres activités.

Par ailleurs, dans les deux années à venir, les produits et processus des deux banques seront alignés et toutes les données seront stockées dans une plate-forme informatique uniforme. Crelan prévoit dès lors d'investir, d'ici à la fin de 2024, 131 millions d'euros à la migration et à l'intégration informatiques et 50 millions d'euros à la poursuite de la modernisation des systèmes informatiques.

Enfin, les polices d'assurances dommages et solde restant dû d'AXA Belgium seront distribuées dans toutes les agences Crelan. 

Pour Crelan, cette acquisition signifie un doublement de sa taille. La banque fusionnée, avec un total bilantaire d'environ 53 milliards d'euros, occupera la cinquième place dans le paysage bancaire belge, après les quatre grandes que sont BNP Paribas Fortis, KBC, Belfius, ING Belgique, et avant Argenta. Le Groupe Crelan "pourra s'appuyer sur une structure de capital solide. Après la clôture de la transaction, le ratio Total Capital s'élève à 18,8 %", précise-t-il.

"Nous avons rapidement vu l'opportunité de cette opération pour l'avenir de notre banque et nous avons continué à croire à une issue favorable tout au long du processus. Nous restons une banque 100% belge avec des racines 100% coopératives. Grâce à notre réseau d'agents indépendants, associé à une numérisation moderne des services bancaires, nous offrons à nos clients un modèle bancaire unique", a déclaré Luc Versele.

Ce dernier est également revenu au cours de la conférence de presse sur la longueur de la transaction. La première tentative d'approche remonte en effet à avril 2019 et une offre de reprise avait officiellement été émise à l'automne de la même année. Il aura donc fallu plus de deux ans avant que les régulateurs ne marquent leur accord. Luc Versele l'explique par la primeur de l'opération. "Pour la première fois, ce qu'on pourrait appeler une petite banque, soumise au contrôle de la Banque nationale de Belgique, a repris un plus grand acteur, soumis aux règles de la Banque centrale européenne (BCE) (...) Nous passons de la Jupiler League à la Champion's League." La crise du coronavirus a en outre demandé quelques adaptations au "business plan", "mais notre modèle économique n'a jamais été remis en cause".

M. Versele est désormais également président d'AXA Banque Belgique. Un nouveau comité de direction sera à la tête des deux banques pendant la période de transition, puis de la banque fusionnée. Y siégeront certains anciens administrateurs d'AXA: Jeroen Ghysel (CIO), Emmanuel Vercoustre (CFO) et Pieter Desmedt (CRO).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs