Accueil Sports

«Je ne me suis jamais entendu avec Waseige»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

« C’est la première fois que j’en parle publiquement : je ne me suis jamais entendu avec Robert Waseige. » C’est clair et net. Pourtant, avec le Liégeois (1992-1994), Rudy Moury était systématiquement titulaire…

« Attention, j’ai toujours eu du respect pour lui car c’était un grand entraîneur, même si j’ai davantage apprécié Luka Peruzovic, Daniel Leclercq, à La Louvière, ou Casimir Jagiello, aux Francs Borains, qui aurait mérité d’aller en D1. Cela dit, je reconnais que c’est sous Waseige que j’ai le plus progressé. Mais j’étais sa tête de Turc, à l’instar de Van Meir, Rasquin ou Gérard, qui avaient comme moi un sacré caractère. Par contre, il était nettement plus cool avec Janesvski, Brogno, Zetterberg ou Malbasa ! Alors que nous, il nous rentrait dedans. Cela dit, moi, quand on me chauffait, ça me boostait. N’empêche que j’aurais aimé, parfois, recevoir un petit compliment. »

Le malentendu restera malheureusement éternel…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs