Accueil Monde France

La «petite phrase» de Macron: les non-vaccinés sont-ils toujours des citoyens?

En excluant de la communauté des citoyens ceux qui persistent à refuser de se faire vacciner, le président Macron a ouvert une méchante boîte de Pandore…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Un irresponsable n’est plus un citoyen ». Cette petite phrase, assénée par Emmanuel Macron aux non-vaccinés, a vocation à devenir un sujet de dissertation lors des prochaines épreuves du baccalauréat, tant elle questionne les concepts de justice, de liberté, de solidarité, de tolérance, de respect ou d’équité : valeurs essentielles de la démocratie, mais aussi à la base des droits de l’Homme.

Qu’est-ce qu’un « irresponsable » ? Quelqu’un « qui agit avec une légèreté coupable » (Larousse), « qui se conduit sans assumer de responsabilités, sans envisager les conséquences » (Robert), « qui ne répond point de ses actes » (Littré).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 7 janvier 2022, 10:03

    Ils s’excluent eux-mêmes de la notion de citoyenneté en s’accrochant à la notion de liberté individuelle

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 6 janvier 2022, 16:42

    Pour répondre aux critiques classiques de ceux qui sont allergiques aux textes argumentés mais longs et préfèrent les slogans simples et creux de twitter, voici une version courte du texte. Monsieur bourton, vous vous prétendez Chef du service Forum. Heureux d'apprendre l'existence de ce service. On peut se demander si vous n'êtes pas payé à ne rien faire tellement ce forum ressemble plus à un égout à ciel ouvert inutile qu'à un lieu d'information. Chaque jour, les règles que vous avez vous même édictées n'y sont pas respectées. La seule cause efficace pour en être exclu, c'est de le noyer d'une multitude de copies du même commentaire. En clair, de le rendre illisible et donc non rentable Même des appels explicites au meurtre y demeurent impunis. Avant d'étaler vos beaux discours sur la responsabilité des autres, je vous invite donc, monsieur Bourton à assumer et exercer d'abord la vôtre. Au moins en nettoyant ce forum. Au mieux en le fermant. Ce ne sont pas à vos lecteurs de faire votre travail et d'augmenter la rémunération de votre journal en le faisant. En ce comportant principalement comme un vulgaire réseau social, le Soir cesse d'être un journal de qualité. Son forum nuit de plus en plus à sa réputation qui en fait sa valeur. Jusqu'à une issue probablement funeste qui sera dommageable pour la démocratie et la liberté de la presse dans ce pays.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 6 janvier 2022, 21:04

    Qui en émet l'hypothèse comme il sied de le faire en statistique à savoir pour démontrer que l'on risque fort peu de se tromper en l'infirmant. Notion qui échappe à staquet. Comme tout ce qui est scientifique d'ailleurs. Qui prétendait à tort que l'on ne vaccine pas contre le cancer (https://www.lesoir.be/415865/article/2022-01-03/des-soignants-non-vaccines-temoignent-aux-yeux-de-beaucoup-jetais-considere#comment-393751). Voici qu'elle m'a été la réponse De la carapils coupée au méthanol et partagée à la paille, staquet en a visiblement encore abusé pendant les fêtes. Pour ce qui est de la vaccination préventive, plusieurs virus jouent un rôle fondamental dans le développement de certains cancers. L'hépatite B pour le cancer du foie, certaines souches du virus HPV pour les cancers du col de l'utérus de l'anus et des voies aérodigestives supérieures sont les plus fréquents et dangereux. Ce sont des virus contre lesquels des vaccins existent (https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Infections/Vaccination-contre-les-HPV-et-cancers) et contribuent à une réduction exceptionnelle du nombre de cas. La vaccination curative du cancer couplée à la maîtrise des voies de contrôle du système immunitaire (grâce aux nouveaux "check point inhibitors") a fait des pas de géant ces dernières années. Outre l'exemple du vaccin ARN contre le mélanome développé par BioNtech auquel j'ai fait allusion hier et qui a fait l'objet d'un excellent article (https://www.nationalgeographic.fr/sciences/les-vaccins-a-arn-messager-nouvelles-armes-efficaces-contre-le-cancer-nts-efficaces-contre-le-cancer), d'autres sont en développement (https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/cancer-vaccins-therapeutiques-cancer-progressent-95183/) sans oublier la technologie CART exploitée la la biotech Celyad dépendante de l'Université de Louvain, basée sur les propres cellules immunitaires du patient entraînées à reconnaître les antigènes produits par sa tumeur (https://www.gustaveroussy.fr/fr/les-cellules-car-t). Comme une cellules tumorale se divise rapidement et sans contrôle, le contrôle de la qualité de la copie du génome est réduit et moins actif. La conséquence est que chaque cancer accumule des mutations dont certaines favorisent l'évolution. D'autres sont passives mais font apparaître dans les protéines des motifs qui ne sont pas présents dans le tissu normal et qui seront reconnus comme des corps étrangers par le système immunitaire du patient cancéreux, les néo-antigènes. Ce sont ces néo-antigènes qui sont ciblés par les vaccins contre le cancer. Si cette vaccination a fait d'énormes progrès ces dernières années, c'est parce que l'on comprend de mieux en mieux les contre-mesures que développent les cellules cancéreuses pour échapper à l'action du système immunitaire. Ce sont ces contre-mesures qui sont ciblée par les "check point inhibitors" mentionnés plus haut. Enfin les professeurs Zitvogel et Kremer de l'Institut G. Roussy à Paris ont apporté des évidences qui suggèrent fortement que la chimiothérapie et la radiothérapie agissent en fait comme une sorte de vaccin. Ils ont démontré que leur efficacité dépend du degré d'activation de la réponse du système immunitaire du patient suite à ces thérapies. L'énumération un peu longue de tous ces concepts prouve donc que staquet n'y connaît rien et ferait mieux de se taire à jamais. Son argument habituel sur l'hcq ressorti de la naphtaline démontre qu'il n'a toujours rien compris à la démarche scientifique. Sur base de la connaissance du mécanisme d'action moléculaire de l'hcq et de la voie utilisée par les virus pour entrer dans la cellules, il était tentant de tester l'effet de l'hcq sur l'infection par SARS-cov2. Les résultats in vitro semblaient encourageants de sorte que j'y ai vu une possibilité thérapeutique. Cependant les étagères des laboratoires sont pleines de molécules actives in vitro mais sans effet in vivo. Les résultats décevants des études cliniques dignes de ce nom, confirmés à de multiples reprises par la suite, ont vite démontré que l'hcq fait partie de ce club de molécules inactives. L'hypothèse était séduisante mais doit être rejetée par tout scientifique qui se respecte. Point barre, n'en déplaise à staquet. Il reprend ensuite l'exemple du Pr Gala qui a juste titre a expliqué l'utilité du port du masque pour éviter qu'une personne contaminée disperse le virus. Pas de chance ceci est totalement vrai et démontré. Par contre, ce qui s'est avéré faux et néfaste, ce sont les affirmations des rassuristes de covidrationel (dont gala était malheureusement proche, tout le monde peut se tromper) selon lesquelles le début de la second vague n'était qu'une épidémie de faux positifs PCR qui allait engendrer une épidémie réelle de suicide. L'ampleur de la seconde vague (nous avons vécu le plus fort impact relatif de mortalité en Europe lors de cette seconde vague) alors que l'on attend toujours cette vague de suicides (https://datastudio.google.com/embed/reporting/7e11980c-3350-4ee3-8291-3065cc4e90c2/page/ykUGC). Depuis, le Pr. Gala s'est fait très discret, peut être parce qu'il s'est rendu compte de son erreur. Pour un scientifique quand les faits changent ou ne correspondent pas à l'hypothèse, il est naturel de changer d'avis. Ce n'est pas une tare. Pour un manipulateur sordide, par contre, avoir un avis qui s'adapte aux faits est un argument! En fin de compte, staquet n'est qu'un indépendant raté (compte tenu de sa prose révélatrice de sa personnalité), réduit à l'exil pour raison financière (et encore, on peut douter qu'il réside réellement en Hongrie) et qui passe le plus clair de son temps à polluer ce forum de sa frustration narcissique (je le cite "diffamation à l’encontre de professeurs pour plus tard donner des leçons d’éthique à ma modeste personne" : staquet se place en égal du Pr Gala, rien de moins!) quand il ne tient pas des propos déstabilisateurs au profit probable de tiers. Sans oublier le mépris profond qu'il a pour ce journal qu'il affuble du sobriquet "le swaar, caffei du commerce". Si j'insiste aussi fortement maintenant pour que le Soir retrouve sa qualité et ferme ce forum, c'est pour éviter que des sinistres personnages comme staquet parasitent sa crédibilité pour se donner une importance qu'ils ne méritent pas. C'est pourquoi ces personnages devient agressifs! Il ne mérite pas que l'on passe du temps à ré-écrire une réponse. Celle-ci est assez explicite.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 6 janvier 2022, 18:17

    Dixit le gars qui accuse le Premier ministre d’évacuer volontairement les vieux par le biais du covid en vue d’économiser sur les pensions de retraite. Du tout grand art.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 6 janvier 2022, 16:42

    Monsieur bourton, vous vous prétendez Chef du service Forum. Fort Bien. Heureux d'apprendre l'existence d'un service forum. On se demande cependant de plus en plus chaque jour si vous n'êtes pas payé à ne rien faire tellement ce forum ressemble plus à un égout à ciel ouvert inutile qu'à un lieu d'information. Chaque jour, les règles que vous avez vous même édictées n'y sont pas respectées. La seule cause efficace pour en être exclu, c'est de le noyer d'une multitude de copies du même commentaire. Comme le pollueur scatologique pathologique avait tenté de le faire cet été. Il en a été exclus non pas à cause du contenu de ses messages mais parce qu'il rendait ce forum illisible et donc non rentable. Il récidive probablement sous une autre identité ("cadeau du derrière" en bruxellois) pour inonder ce forum d'insultes tout en accusant les autres d'en abuser. A la différence que les termes vifs que plusieurs d'entre nous utilisent le sont toujours après avoir démontré les arnaques, les mensonges et les manipulations des personnes visées. Ce sont plus des constats cliniques qui servent de signaux d'alerte robustes pour être visibles et explicites. En outre, l'incitation à la haine est fréquente sur ce forum et totalement tolérée. Comme les propos racistes maladroitement et pathétiquement camouflés derrière un vernis "culturel" qui craque lorsque l'on écrit " deux tiers de la population dit qu’il faut stopper l’immigration, et que l’islam est une menace". Même les auteurs d'appels explicites au meurtre ne sont pas exclus du forum. Les articles où de tels propos sont tenus sont au mieux simplement retirés ou rétrogradés dans l'ordre des priorités du fil d'info (exemple l'article sur les heurts du Nouvel An). Vous tolérer aussi des propos mensongers, des arnaques, des manipulations souvent de vulgaires copier-coller de contenus publiés sur des sites conspirationnistes ou complotistes par des individus peu recommandables qui changent d'identité comme de chemise, une pratique interdite par les règles d'utilisation du forum. La volonté manifeste de ces tristes sires est de nuire à l'efficacité de la lutte contre la pandémie et de déstabiliser notre société. En autorisant ces pratiques vous vous en faites des complices irresponsables. Après le succès de l'article de X. Counasse la semaine dernière (230 commentaires) dont la priorité sur le fil d'info est restée haute pendant tout le week-end de Nouvel an, l'occasion était trop belle de remettre le couvert avec l'article symétrique (en clair anti-vax) par S. Vande Velde (https://www.lesoir.be/415865/article/2022-01-03/des-soignants-non-vaccines-temoignent-aux-yeux-de-beaucoup-jetais-considere). Pour être bien certain d'amplifier les clics, la rédaction du Soir n'a pas résisté à la tentation de dupliquer l'article (https://www.lesoir.be/416114/article/2022-01-04/inconscient-egoiste-complotiste-des-soignants-non-vaccines-racontent-les). Il lui était également tentant de multiplier les articles sur les modifications des règles de quarantaines et de testing (4) ou sur les déclarations du Président Macron (9). Il est peu probable que cette multiplication des articles au contenus similaires et sources de polémiques soit fortuite, anodine ou innocente. Elle semble être plutôt le fruit d'une stratégie délibérée de la rédaction qui ressemble furieusement à ce qui se pratique sur les réseaux sociaux. Ceux-ci exploitent des mécanismes d'addiction narcissique présents chez leur utilisateurs pour les rendre captifs et serviles comme cela a été bien décrit dans le reportage diffusé dans l'émission Doc Shot (https://www.rtbf.be/auvio/detail_doc-shot?id=2841281) encore visible jusqu'à la fin de la semaine. J'en recommande la vision pour comprendre l'intérêt de cette addiction pour augmenter la rémunération de ces réseaux. Ces pratiques sont détestables et peu compatibles avec ce que l'on attend d'un journal de qualité. Son produit doit répondre à une déontologie stricte et avoir une éthique irréprochable. Par contre, un réseau social n'est tenu ni à l'une ni à l'autre. Il devient de plus en plus difficile d'exclure l'hypothèse que ce forum n'a pour seul but que d'amplifier la rémunération publicitaire du Soir comme l'a aussi illustré monsieur Tameyre (je le cite "Voir les règles adsense de Google et sa rémunération. Avez-vous remarqué que pendant le chargement d'un article, si vous cliquez "commentaires" avant que le bandeau publicitaire n'ait été chargé, vous retournez à la page principale du journal ? Je n'ai pas analysé le code HTML mais je suis convaincu que cela vise à assurer que le bandeau pub est bien visible avant de pouvoir parcourir la page. J'ignore si Le Soir est rémunéré quand on voit la pub ou quand on clique dessus pour plus d'infos mais je pense que c'est ce qui se passe. Et si j'ai raison (comme d'autres) Le Soir n'a aucun intérêt financier à arbitrer des articles polémiques. Voir par exemple ici: https://forums.commentcamarche.net/forum/affich-7922160-remuneration-de-la-publicite-sur-un-site-web"). Pour compléter cette suggestion, j'invite les spécialistes en informatique à analyser les codes des pages web du Soir pour vérifier cette hypothèse. Si elle se vérifie, ce serait une rupture nette du contrat de confiance entre le journal et ses lecteurs. Le Soir cesserait d'être un journal pour n'être qu'un vulgaire réseau social. Les journalistes bénéficient d'une protection légitime par la société en échange du respect du code de déontologie et d'éthique journalistique. En choisissant d'utiliser en partie le mode de financement des réseaux sociaux et en adoptant leurs pratiques néfastes, vous tourneriez le dos à cette déontologie et à cette éthique. De journalistes, vous deviendrez animateurs si pas manipulateurs. Votre protection n'aurait plus lieu d'être par la rupture du lien de confiance qui unit la presse à la Société. Ce ne sont pas en réalité des informations qu'un journal vend mais sa réputation, fruit de sa crédibilité et de la confiance de ses lecteurs. Cette réputation se construit chaque jour par le respect de la déontologie et de l'éthique journalistique mais se perd très vite. Les actionnaires et les cadres du groupes Rossel devraient se rendre compte que c'est ce qui arrivera au Soir s'il laissent encore plus longtemps une bande de sinistres personnages parasiter la crédibilité du journal pour donner une respectabilité qu'ils ne méritent pas aux propos qu'ils tiennent sur son forum. C'est ce que d'autres organes de presse belges ont bien compris. Cela fait belle lurette que la Libre, la RTBF et la VRT ont fermé leur forum. Même si de temps en temps on trouve des lingots d'or dans les égouts, d'habitude ce qui s'y trouve est moins sympathique. Dernièrement, même RTL-TVI n'y permet son accès que via sa page facebook. Ces médias créent une cloison étanche plus saine entre leur activité de journalistes et la publication des réactions de leur public. Peut-être ont-ils compris avant l'équipe rédactionnelle du Soir, ce qui est très regrettable, le danger que représente les pratiques d'une certaine droite hyper-conservatrice et profondément intolérante, inspirée du trumpisme. Celle-ci applique l'enseignement des neuroscience qui démontrent le rôle de la répétition dans les processus d'apprentissage des mammifères. A force de le répéter, un mensonge finit par être confondu avec la réalité chez les esprits les plus crédules. Chez les autres, il produit un tel dégoût qu'ils fuient. Quand les dégoûtés seront partis, ne resteront plus que les dégoûtants. Ils n'est ni anodin ni innocent que ceux qui reprochent une dérive anti-démocratique ou une intolérance aux idées des autres à ceux qui veulent fermer ce forum aient par ailleurs exprimé une sympathie pour le trumpisme ou ses avatars. En semant la mérule sur ce forum, ces sinistres personnage visent ni plus ni moins à faire disparaître ou à modifier la ligne éditoriale du dernier quotidien de la presse francophone belge où des idées progressistes peuvent s'exprimer. Cette fuite s'observe par la diminution de la proportion de commentaires inspirés d'idéaux progressistes. Une mince flamme d'espoir optimiste que la rédaction du Soir se ravise brûle encore chez certains. Si la première version de l'article sur le personnel soignant non vacciné est signé par l'auteur, le second l'est par la rédaction. On pourrait interpréter cette observation comme une réponse de la rédaction du Soir aux inquiétudes d'une partie de ses lecteurs façon "allez vous faire foutre nous avons décidé d'être avant tout un réseau social"! Sauf que ses lecteurs sont ses clients et que l'on ne mord pas la main qui nourrit. Chez combien de lecteurs et pour combien de temps cette flamme d'optimisme brûlera-t-elle encore? Fermer ce forum n'est donc pas un acte intolérant ou anti-démocratique. C'est une nécessité pour préserver la pluralité et la liberté de la presse en Belgique francophone. En conclusion, avant d'étaler vos beaux discours sur la responsabilité des autres, je vous invite, monsieur Bourton à assumer et exercer d'abord la vôtre. Au moins en nettoyant ce forum. Au mieux en le fermant. Ce ne sont pas à vos lecteurs de faire votre travail et d'augmenter la rémunération de votre journal en le faisant.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs