Accueil Sports Tennis Grands Chelems

L’Australie prête à renvoyer Djokovic chez lui

La participation de Djokovic à l’Australian Open, qui semblait assurée mardi, n’est plus si certaine. Le gouvernement australien est prêt à refuser l’entrée du Serbe sur son territoire. Il a été bloqué à l’aéroport pour une question de visa.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La route de Novak Djokovic vers les courts de l’Australian Open est semée d’embûches, et l’octroi d’une exemption médicale, mardi, ne semble pas avoir ôté tous les obstacles… Ce mercredi, le Serbe a ainsi été bloqué à l’aéroport de Tullamarine, à Melbourne, au débarquement de son vol en provenance de Dubaï. Sans accès à son téléphone, il a dû rester enfermé dans une pièce gardée par la police, écartée de son coach Goran Ivanisevic et de son physio Ulises Badio. Et mercredi soir, heure belge, la situation ne semblait être en voie d’être résolue, malgré le soutien de Ministre serbe des affaires étrangères… Les raisons de ce blocage ? Le Federal Border Force, la police aux frontières, a constaté qu’il avait soumis un mauvais type de visa, le sien n’autorisant pas les exemptions médicales pour non-vaccination. Et le gouvernement australien n’a pas souhaité apporter son aide pour permettre à Djokovic de quitter l’aéroport…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs