Accueil Société

Même en quarantaine, les enfants pourront aller à l’école

Les ministres en charge de la Santé publique et de l’Enseignement ont formalisé mercredi après-midi de nouvelles règles, valables dans le milieu scolaire.

Temps de lecture: 3 min

Au tour des écoles d’avoir leur nouveau catalogue de règles de gestion des cas covid, édition 2022, tome 1. Comme au sein de la population générale, nos dirigeants craignent une saturation des centres de testing et un absentéisme massif suite à la percée d’omicron. Les voilà donc contraints de tester moins largement et de réduire la durée des quarantaines, même si la situation sanitaire se détériore. Les ministres en charge de la Santé publique et de l’Enseignement ont formalisé mercredi après-midi de nouvelles règles, valables dans le milieu scolaire.

Voici ce qu’il faut en retenir.

– Si le masque est systématiquement porté (dès 6 ans) et les classes correctement ventilées, les élèves ne seront plus considérés comme des contacts à haut risque si l’un de leur camarade (ou leur enseignant) est testé positif. Les parents seront simplement informés de l’existence d’une contamination, mais aucun test PCR n’est requis, et aucune quarantaine imposée.

– Une classe de maternelle ou de primaire sera placée en quarantaine (donc fermée) dès qu’il y a quatre cas positifs (au lieu de deux par le passé). Cette fermeture durera désormais cinq jours (contre sept par le passé).

– Un enfant de moins de 12 ans qui a eu un contact à haut risque hors de la classe, mais qui ne présente aucun symptôme, peut continuer à venir à l’école. Les règles générales prévoient, dans ce cas de figure, que l’enfant dispose du même statut de quarantaine que l’adulte chez qui il réside. Mais si son père ou sa mère sont en quarantaine, ou même à l’isolement, l’enfant pourra faire une exception à sa quarantaine pour assister à ses cours.

– Pour les étudiants de secondaire, il n’y a pas de règle scolaire particulière. Autrement dit, un cas positif doit observer sept jours d’isolement. Alors qu’un adolescent qui a été en contact à haut risque avec un contaminé ne devra observer une quarantaine de 6 jours que s’il n’est pas doublement vacciné. S’il a reçu ses deux doses, il peut aller à l’école et poursuivre sa vie, sans se faire tester. Sauf si des symptômes apparaissent.

– Il est enfin recommandé (mais pas imposé) de faire passer un autotest aux enfants juste avant la rentrée, le dimanche 9 janvier, et de répéter cette démarche une fois par semaine.

Et la règle de base reste inchangée : si un enfant présente des symptômes (même légers), il ne faut pas l’envoyer à l’école, mais le tester.

Ces mesures entreront en vigueur dès lundi et seront valables jusqu’au congé de carnaval, avec évaluation à mi-parcours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, mercredi 5 janvier 2022, 22:15

    A espérer qu'ici sera différent de la-bàs: < Les hospitalisations de Covid parmi les enfants américains montent en flèche alors que les écoles sous pression> https://www.theguardian.com/us-news/2022/jan/05/covid-hospitalizations-us-children-omicron-schools-hospitals.

  • Posté par Rabozee Michel, mercredi 5 janvier 2022, 22:52

    La solution: faire vacciner ses enfants. Ceux qui n'ont toujours pas compris n'auront qu'à s'en prendre à eux-mêmes.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko