Accueil Opinions Chroniques Vous avez de ces mots

«Vous avez de ces mots»: {Ultracrépidarianisme}, fallait oser!

Même s’il est dû à un cordonnier, le nouveau mot 2021 n’est pas des plus mal chaussés…

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

L’opération « Nouveau mot de l’année 2021 » a livré son verdict. Le lauréat est un invité-surprise auquel ni le polémique iel , ni le sage nutriscore n’ont pu barrer la route. Un suffrage sur cinq s’est porté sur ultracrépidarianisme , nom masculin qui désigne le comportement d’une personne donnant son avis sur un ou des sujets à propos desquels elle n’a pas de compétence particulière. Ultracrépiquoi ? Vous l’avez osé !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, samedi 8 janvier 2022, 18:21

    Il y a peut-être un léger malentendu quant au sens exact de ce mot. Il ne pourrait servir à dénigrer quelqu'un qui se contente de donner son opinion sur un point de société comme la paix, le recyclage des déchets, la gestion des deniers publics. Ni les cuistres ou les pédants (encore que...) qui vous intiment l'ordre de dire ou de ne pas dire selon le savoir qu'ils affectent de posséder. Ainsi, celui qui vous interdirait d'utiliser un mot sous prétexte qu'il n'existerait pas... dans la 8e édition du dictionnaire de l'Académie ; j'en connais, ils sont horripilants. Ici, il s'agit de personnes qui se prétendent expertes en tout... (et donc en rien !) et qui étalent leur soi-disant expertise, inexistante ou désuète. Il est d'ailleurs cocasse de signaler que ces derniers entament souvent leur péroraison par "Bien que je ne sois pas spécialiste en la matière… " !

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 7 janvier 2022, 17:54

    Je me permets de penser que le choix de ce mot est celui d’érudits exaspérés par la multitude d’avis peu ou mal argumentés, particulièrement dans le domaine du covid-19. J’imagine mal que le mot « ultracrépidarianisme » entre le vocabulaire courant et je crains que son utilisation ne serve qu’à stigmatiser les « moins sachants » avec condescendance si ce n’est avec mépris.

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 8 janvier 2022, 0:08

    mais pas que ...

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 7 janvier 2022, 12:39

    Il devrait être aussi inconvenant d'utiliser ce mot pour parler d'un citoyen qui s'exprime sur les affaires publiques qu'il l'est de qualifier une dame de "salope". Dans la plupart des cas, par exemple, les pacifistes n'ont pas de formation particulière dans les affaires militaires, cela ne doit évidemment, en aucun cas les disqualifier pour s'exprimer à ce sujet. C'est le principe même du débat démocratique que de permettre à chacun de s'exprimer sur tout sujet (tout en reconnaissant que certains sont mieux formés que d'autres sur les manière techniques). Vive "l'ultracrépidaragnagna", nous en avons besoin comme du reste.

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 8 janvier 2022, 0:13

    Pour "une fois" hé ... je serai du même avis que Dame Lecocq Annie en rajoutant mon "copier-coller": "sutor, ne supra crepidam", qui veut littéralement dire « cordonnier, pas plus haut que la chaussure ».

Plus de commentaires

Aussi en Vous avez de ces mots...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs