Accueil Opinions Chroniques

«Je dirais même plus»: Rois mages 2.0

Si le divin enfant était né au temps du covid, Melchior, Gaspard et Balthazar se seraient-ils risqués à faire chemin jusqu’à Bethléem ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Je ne veux pas paraître réac’ type Zemmour, genre c’était tellement mieux avant quand les Français portaient tous un joli prénom chrétien, Melchior, Gaspard ou Balthazar, et qu’ils mangeaient du gâteau à la frangipane avec un morceau de plastique à l’intérieur acheté chez Delhaize plutôt que des savoureux tajines à l’agneau, mais il faut reconnaître qu’il était drôlement plus facile de se rendre des bords de l’Euphrate jusqu’à Bethléem en l’an zéro de notre ère que 2022 ans plus tard.

Partant de Bagdad, il suffisait de suivre l’étoile et, après quelques dizaines de jours de marche, et quelques auberges accueillantes, on se retrouvait à 900 km de là sans la moindre entrave dans les rues de Bethléem.

– Pardon, Monsieur, pouvez-vous m’indiquer l’étable du charpentier Joseph ?

– Tournez à gauche puis allez au bout de la rue. Vous ne pouvez pas vous tromper, il y a déjà du monde.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs