Accueil Société

Steven Van Gucht lors du Codeco: «On pourrait atteindre un pic de 125.000 contaminations par jour»

Le virologue Steven Van Gucht, porte-parole du Gems, a fait un point sur la situation sanitaire en Belgique lors de la conférence de presse du Comité de concertation.

Temps de lecture: 2 min

Représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées ont discuté ce jeudi à partir de 9h30 sous forme hybride (partiellement en virtuel), principalement pour faire un état des lieux. A l’issue de ce Comité de concertation s’est tenue une conférence de presse… lors de laquelle une « nouvelle tête » était présente, puisque Steven Van Gucht, un des deux porte-parole du Gems, le groupe d’experts chargé de conseiller le gouvernement, a présenté quelques chiffres sur la situation sanitaire dans le pays.

« On attend une augmentation continuelle du nombre de nouveaux cas. Le pic pourrait être atteint à la mi-janvier, avec entre 30.000 à 125.000 contaminations par jour. Le nombre de cas dépendra de la politique de testing et sera de toute façon une sous-évaluation », a-t-il prévenu. « La plus forte augmentation de cas a lieu en Région bruxelloise, dans le Brabant flamand et dans le Brabant wallon. C’est une question de temps avant que les autres provinces suivent. Bruxelles n’était pas fortement touchée par la quatrième vague delta mais pour omicron, Bruxelles prend le lead dans les infections. »

Yves Van Laethem, l’autre porte-parole du Gems, n’a pas pu être présent à la conférence de presse.

Du reste, aucun changement de cap n’a été décidé lors de ce Comité de concertation.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, jeudi 6 janvier 2022, 17:44

    Alerte à 12:11 Peeters la croisé de mauvaise foi affiche sans vergogne son penchant pour le pire des révisionnisme, son soutient à l'idéologie nazie : https://www.lesoir.be/node/415865/comments?page=1.

  • Posté par Lambotte Serge, jeudi 6 janvier 2022, 16:07

    Chacun y va de son pronostic,et toujours après le CODECOM.

  • Posté par curto calogero, jeudi 6 janvier 2022, 16:05

    Enfin, l'immunité attendue, arrive, c'est mieux que les vaccins.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 7 janvier 2022, 11:04

    M. Rambeaux, dans la "tête" de l'ami <calogero>, RIEN ne tourne rond...

  • Posté par Rambeaux Paul, jeudi 6 janvier 2022, 23:05

    Donc vous préférez vous vacciner avec la covid, c'est ça ? Plus "naturel", sans doute... Admettons donc qu'omicron est 10 fois plus doux que delta, et donc qu'il ne tue que 0,2 % des contaminés. Onze millions de Belges à vacciner avec omicron, cela va donc faire 22.000 morts. Le vaccin en a (peut-être) fait 4. Quatre. QUATRE avec le vaccin, 22.000 avec omicron. C'est quoi qui ne tourne pas rond dans votre tête ? Ceci dit, dites-vous bien une chose : si omicron est plus "doux", c'est parce qu'une très grosse partie de la population est vaccinée et donc partiellement protégée. Les morts, ce sera dans ceux qui ne sont pas vaccinés.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko