Accueil Culture Musiques

Bob Dylan, Bruce Springsteen, Tina Turner...: pourquoi ils vendent leurs droits musicaux

Après celui de Bruce Springsteen, c’est le catalogue de David Bowie qui a été racheté ce lundi par Warner. Une tendance lourde qui pourrait fragiliser encore davantage l’émergence de nouveaux artistes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

L’histoire, c’est celle de « Mister Good Vibes », de son vrai nom Nathan Apodaca. En automne 2020, cet Américain de 38 ans poste sur TikTok une vidéo dans laquelle il s’est filmé, juché sur son skateboard dans les rues d’Idaho Falls, sirotant du jus de cranberries à même la bouteille et chantonnant Dreams de Fleetwood Mac. La vidéo, tenue pour l’illustration parfaite de la cool attitude, devient rapidement virale, avec 100 millions de vues sur le réseau social. Si Apodaca, ancien SDF, a profité du buzz généré par la vidéo, il n’est pas le seul gagnant de l’affaire. Sur les plateformes de streaming, le nombre d’écoutes de Dreams a fait un bond de 88,7 % dans les jours qui ont suivi, tandis que les téléchargements du morceau étaient multipliés par 3,7, selon les chiffres de l’institut Nielsen. Sur Spotify, le morceau comptabilise à ce jour plus de 880 millions d’écoutes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs