Accueil Sports Tennis

L’affaire Novak Djokovic vire à la brouille entre l’Australie et la Serbie

La situation de Novak Djokovic, muet concernant son statut vaccinal par rapport au covid et qui a été refoulé à son arrivée à Melbourne où il compte participer à l’Open d’Australie, vire à la brouille diplomatique entre l’Australie et la Serbie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Pas question de laisser tomber le héros national. Le président serbe a bien vite volé au secours de Novak Djokovic, le joueur de tennis qui a vu son visa australien annulé. En taclant au passage l’Australie. Aleksandar Vucic a assuré que « les autorités (australiennes, NDLR) prenaient toutes les mesures nécessaires pour que le mauvais traitement du meilleur joueur de tennis du monde cesse aussitôt que possible ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Mahieu Claude, jeudi 6 janvier 2022, 23:21

    L'art consommé de se tirer une balle ( et pas de tennis !) dans le pied . Son aura va en pâtir !

  • Posté par Georges Béatrice, jeudi 6 janvier 2022, 21:58

    dopage et tatouage oui , vaccin non , va comprendre !!

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 6 janvier 2022, 21:50

    J'adore Djoko ... mais pas quand il triche : c'est comme au tennis, il y a des règles pour tous ! Il est en train de ruiner le capital-sympathie qu'il a amassé durant des ANNÉES de travail ! (Mauvais conseillers).

  • Posté par Usual Suspect, samedi 8 janvier 2022, 19:51

    capital-sympathie ? (gros) capital : oui, sympathie : sûrement pas. Si ce triste sir de Djokovic vous est sympathique, monsieur Stordiau, cela en dit long concernant ce qui vous semble sympathique. Peut-être aussi un certain petit caporal Adolph ?

  • Posté par Dib Rihon Renata, jeudi 6 janvier 2022, 17:56

    Mr Staquet, pourquoi un premier de cordée doit-il avoir un traitement de faveur dans ce cas ci ? Présente t’il moins de risques qu’un citoyen lambda? Ne serait-il pas plus normal qu’il se soumette aux règles du pays qui l’accueille ?

Plus de commentaires

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs