Accueil Monde Asie-Pacifique

L’intervention russe au Kazakhstan suscite des inquiétudes

Les émeutes dans cette ex-république soviétique ont fait plusieurs dizaines de victimes et des centaines de blessés. La hausse du prix du gaz n’est pas la seule explication de ce brusque déchaînement de violence.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Des dizaines de manifestants tués par la police, plus d’un millier de blessés, deux mille arrestations, des images de pillages et d’incendies, la situation au Kazakhstan a subitement viré au chaos mercredi.

Le mouvement de colère, qui a débuté ce week-end à l’ouest du pays (la partie la plus riche où se trouvent les gisements de pétrole) suite à un doublement du prix du gaz, s’est ensuite étendu à la plus grande ville du pays, Almaty, où il a viré à l’émeute malgré les concessions du pouvoir en place.

Les manifestants se sont emparés de plusieurs bâtiments administratifs, de chaînes de télévision et même de l’aéroport durant quelques heures. D’après les slogans, leur colère est surtout dirigée vers l’ancien président Noursoultan Nazarbaïev (81 ans), qui a régné sur le pays de 1989 à 2019 et tire toujours les ficelles en coulisses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par CORNEZ JEAN, samedi 8 janvier 2022, 8:05

    Un nouveau Prague 1968 !

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs