Accueil

Marie Claes: anorexie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Atteindre le poids idéal est une lutte de chaque instant. Annabelle, 16 ans, le découvre dans Légère, premier roman de Marie Claes. « Elle dit : c’est tombé en moi, un jour, comme si elle avait perdu l’origine. Le monde vient à elle comme le vent et elle n’est pas responsable de l’impératif qui l’a, un jour, écrasée de présence. » Elle n’a pas choisi, elle a su qu’elle devait renoncer au sucre, au gras, à la viande, à toutes les nourritures, au fond, inutiles – et surtout inutilement, on a envie de dire bêtement, riches. Bien sûr, l’envie de manger est bien là, parfois même elle y cède, au prix de nouvelles privations le lendemain. Forcément, ça se voit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs