Accueil Monde Asie-Pacifique

Emeutes au Kazakhstan: 18 membres des forces de sécurité tués, plus de 700 blessés

Le Kazakhstan, plus grand pays d’Asie centrale, est secoué depuis plusieurs jours par un mouvement de colère qui a débuté par des manifestations contre la hausse du prix du gaz, avant de laisser place à des émeutes chaotiques.

Temps de lecture: 2 min

Au moins 18 membres des forces de sécurité ont été tués et 748 ont été blessés dans des émeutes qui secouent le Kazakhstan depuis plusieurs jours, ont rapporté jeudi les agences de presse russes citant le ministère kazakh de l’Intérieur.

Un précédent bilan faisait état de 13 morts et 353 blessés dans les rangs des forces de sécurité.

Selon la même source, le nombre de personnes arrêtées en lien avec les émeutes s’établit désormais à 2.298, contre environ 2.000 auparavant.

A Almaty, la plus grande ville du pays, des protestataires ont attaqué et incendié des bâtiments officiels, notamment la mairie et la résidence présidentielle.

Les forces de sécurité ont répliqué en tirant à balles réelles. « Des dizaines » de personnes ont été tuées et plus d’un millier blessées, selon les autorités.

« La situation la plus difficile concerne Almaty, où des éléments armés se sont emparés des locaux d’un certain nombre d’institutions, d’organisations financières et de chaînes de télévision et les ont partiellement détruits », a déclaré le ministère de l’Intérieur du Kazakhstan, cité par les agences de presse.

Des routes ainsi qu’une ligne de chemin de fer ont été « bloquées » dans l’ouest du pays, a-t-il ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dufays Denise, vendredi 7 janvier 2022, 7:25

    Quel article pitoyable, n'expliquant en rien les raisons de ces émeutes. Une de plus, pour des causes énergétiques, en plus des inégalités sociales criantes dans ce pays.

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs