Accueil Culture Livres

C’est du belge: Stéphane Lambert vers l’apaisement

Les blessures sont nombreuses, « L’Apocalypse heureuse » les montre en voie de cicatrisation.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Stéphane Lambert, ces dernières années temps, s’est imposé avec une série d’essais sur des peintres. Visions de Goya, réédité au format de poche ces jours-ci (1), est précédé d’un Portrait de l’écrivain en amateur de peinture qui dit à quel point le sujet lui importe, combien il touche au plus intime. Dans les ultimes jours de 2021, il était d’ailleurs à Bâle pour visiter l’exposition Goya à la Fondation Beyeler.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs