Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Comité de concertation: la reprise de la Pro League, dont le Clasico Anderlecht-Standard, se fera à huis clos

Sans surprise, le premier Codeco de l’année n’a rien changé aux mesures sanitaires en vigueur pour le sport et aucune évolution n’est à attendre avant le prochain fixé au 14 janvier. Première conséquence : la journée de reprise en Pro League les 14, 15 et 16 janvier prochains, avec un certain Anderlecht-Standard au programme, se disputera à huis clos.

Temps de lecture: 3 min

On ne change rien ». Tel est le message envoyé par le Codeco au monde du sport, professionnel et amateur. Comprenez, aucun assouplissement ou adaptation n’a été décidée dans l’attente de la mise en place d’un fameux baromètre qui doit découler des discussions des prochains jours entre les autorités (fédérales et fédérées) et différents secteurs, dont celui du sport. Donc les compétitions se disputeront toujours à huis clos et seuls les moins de 18 ans peuvent être accompagnés de deux adultes maximum.

La situation épidémiologique présentée par Steven Van Gucht ne laissait planer aucun doute sur la vanité des espoirs pour ce 6 janvier. « Malgré nos appels à pouvoir, à l’instar de ce qui a été obtenu par le secteur culturel, accueillir du public dans les installations sportives (moyennant respect des règles sanitaires) nous regrettons qu’aucune mesure n’ait été prise dans ce sens », souligne Serge Mathonet dans un communiqué intitulé « Retour au sport – Codeco – Entre déception, attente et perspectives » publié par l’AES (l’Association des Établissements Sportifs). « Toutefois, une discussion avec les autorités (dont le Commissariat Corona) devrait s’engager dans les jours qui viennent pour aborder les normes sanitaires applicables au sport et ce dans l’objectif d’un Codeco mi-janvier et de la mise en place d’un « baromètre ».

Il est un fait que la fronde du monde culturel en décembre (avant l’avis du Conseil d’Etat annulant les décisions du 22 décembre pour ce seul secteur) a donné des idées, des clubs n’hésitant pas à annoncer l’ouverture des portes de leur salle dans l’absence de perspectives (le Spirou Charleroi par exemple fin janvier pour recevoir le Brussels).

Une première conséquence de ce statu quo est palpable en Jupiler Pro League. La 22e journée, journée de reprise après la mini-trêve du Nouvel-An, devra se disputer à huis clos, quelles que soient les décisions du 14 janvier prochain. En clair, tout comme la dernière journée en 2021, les stades sonneront creux pour des affiches comme Antwerp-SC Charleroi, Seraing-Union SG, Club Bruges-Saint-Trond, Eupen-Cercle et, last but not least, Anderlecht-Standard. Pour l’instant, la Pro League ne se prononce pas sur les autres journées (même si la règle du huis clos décrétée le 22 décembre est actuellement d’application jusqu’au 28 janvier)

Au niveau du foot amateur, où tout est suspendu jusqu’au 17 janvier avec une reprise espérée fin janvier, on attend ce fameux Codeco du 14 janvier. « À l’inverse du secteur de la culture, il n’y avait pas urgence à entamer des actions à l’issue du dernier Codeco », rappelle le président de l’aile francophone David Deleferière. « Ce qui s’est dit ce jeudi est une déception : pas parce qu’on ne nous dit pas quand on va pouvoir reprendre mais plutôt en raison de l’analyse du virologue qui nous annonce une fin de mois compliquée. J’ai déjà eu un contact avec mon collègue de l’aile flamande Marc Van Craen et nous devons, chacun de son côté, réunir notre comité et nous concerter avec les ministres responsables. »

Si le prochain Codeco donne au monde amateur des possibilités comparables au secteur de la culture, la situation restera gérable. Dans le cas contraire, peut-être le football amateur envisagera-t-il des recours si le Codeco du 14 janvier pousse le foot amateur à suspendre les compétitions au-delà du 17 janvier. « Lors d’une précédente réunion, j’avais plaidé pour une distinction entre le monde amateur et le monde pro au niveau des mesures. Si action il y a, il faudra se concerter avec la Fédération (responsable de la D1 nationale) et les ailes linguistiques », précise encore David Delferière.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb