Accueil Société

Coronavirus: pourquoi l’autotest reste payant

Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), ne veut pas que le fédéral finance l’autotest. Le Belge devra donc payer, en moyenne deux à trois fois plus cher que le Français.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

C’est l’accessoire indispensable de cet hiver 2021-2022. Poussé par les autorités sanitaires, le Belge s’est rué sur les autotests coronavirus ces dernières semaines. Le mois de décembre a battu tous les records depuis la mise sur le marché de ce produit au printemps avec près de 400.000 ventes dans les pharmacies du pays. Rien que le 23 décembre, on a frôlé les 100.000 tests vendus en une seule journée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Gallez Pierre, jeudi 6 janvier 2022, 20:59

    parce que ce n est que du commerce meme mon medecin traitant me l a certifie

  • Posté par Adolphe Bonisseur, journaliste citoyen et fact-checker, jeudi 6 janvier 2022, 20:08

    Manif dimanche 13h Gare du Nord. Pas d’auto test nécessaire

  • Posté par massacry olivier, samedi 8 janvier 2022, 0:30

    Pas de test QI non plus.

  • Posté par Peeters R, jeudi 6 janvier 2022, 19:44

    L'autotest est sur base volontaire non?

  • Posté par massacry olivier, jeudi 6 janvier 2022, 20:02

    Alerte à 12:11 Peeters la croisé de mauvaise foi affiche sans vergogne son penchant pour le pire des révisionnismes, son soutient à l'idéologie nazie : https://www.lesoir.be/node/415865/comments?page=1.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs