Accueil Opinions

Thierry Zintz: «Les marques sont de plus en plus attentives à leur image sociétale»

Quelles pourraient être les répercussions des mésaventures australiennes de Djokovic sur ses contrats commerciaux ? Pour Thierry Zintz (UCLouvain), ses sponsors doivent surveiller l’évolution du dossier de près…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’image de Novak Djokovic, réfractaire à la vaccination contre le Covid, sortira-t-elle indemne de l’incident de Melbourne ? Tout dépendra évidemment des développements de l’affaire, et notamment des éventuels actes délictueux qui pourraient lui être opposés. « À ce stade, il s’agit d’une affaire de conviction personnelle, on ne fait donc pas d’autres commentaires », réagissait ainsi, jeudi midi, Wim Verloy, responsable communication de Peugeot Belgique-Luxembourg. « Novak Djokovic est toujours l’ambassadeur de la marque ».

Pour Thierry Zintz, professeur de management sportif à l’UCLouvain et ancien vice-président du Comité olympique interfédéral belge, si les choses devaient prendre une vilaine tournure pour « Djoko », cela pourrait clairement avoir une incidence sur ses relations et ses contrats avec ses partenaires.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs