Accueil Société Régions Bruxelles

Coronavirus: un quart des nouvelles contaminations belges sont détectées à Bruxelles

Selon Steven Van Gucht, la situation bruxelloise s’explique sans doute par une population « moins vaccinée, plus mobile au niveau international et plus jeune, donc ayant plus d’activités impliquant des contacts ».

Temps de lecture: 2 min

Le nombre de nouvelles contaminations enregistrées ces lundi, mardi et mercredi « a atteint de nouveaux records, allant de 25.000 à 28.000 infections par jour », a indiqué vendredi le virologue Steven Van Gucht lors du point presse hebdomadaire tenu par Sciensano. Ces nombres importants, accompagnés d’un taux de positivité en hausse importante (25 %), marquent bien notre entrée « dans la 5e vague épidémique alimentée par l’apparition du variant omicron », a expliqué Steven Van Gucht.

Si la situation se détériorait principalement dans un premier temps pour les jeunes dans la vingtaine à Bruxelles, toutes les tranches d’âge et toutes les provinces sont maintenant concernées. Un quart des nouvelles contaminations sont encore néanmoins constatées dans la seule capitale, sans doute à cause d’une population « moins vaccinée, plus mobile au niveau international et plus jeune, donc ayant plus d’activités impliquant des contacts », a expliqué le virologue.

Les nouvelles hospitalisations sont elles aussi en augmentation, et ce depuis fin décembre, avec 172 nouvelles admissions par jour en moyenne (+28 %), mais la situation en unités de soins intensifs « reste gérable pour l’instant avec moins de 500 patients, bien qu’on atteigne ici le point le plus bas », a prévenu d’ores et déjà Steven Van Gucht.

Si les décès continuent de diminuer (23 par jour contre 31 la semaine précédente), « ils ont augmenté cependant pour la tranche d’âge entre 25 et 65 ans, moins vaccinée et ayant moins bénéficié de doses booster », a expliqué le scientifique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 7 janvier 2022, 18:20

    Quelle langue de bois.

  • Posté par collin liliane, vendredi 7 janvier 2022, 14:17

    une population moins vaccinée, plus mobile au niveau international , plus jeune et ... plus ce qu'il est devenu politiquement incorrect de constater.

  • Posté par Louis J-M, vendredi 7 janvier 2022, 13:06

    Il serait très intéressant de publier les origines des non-vaccinés à Bruxelles. Bien sûr, c'est interdit pour protéger les "minorités ". Dommage ! Ce serait sans doute édifiant et les islamo-escrolos-gauchistes risqueraient de faire un caca nerveux.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , vendredi 7 janvier 2022, 12:44

    Comme dirait Macron, ces gens nous emmerdent !

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo