Accueil Société

Comment bien utiliser son autotest avec des enfants

Dès dimanche, la veille de la rentrée scolaire, suivant les recommandations émises lors du Codeco, des milliers de familles décideront de tester leurs enfants avec des tests antigéniques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

C’est une bonne idée sur le papier car les autotests sont plus sensibles, surtout quand on n’est pas vaccinés, ce qui est encore le cas de nombreux enfants. Mais cela va être un coup financier terrible pour les parents, surtout pour ceux qui ont de nombreux enfants », explique la pédiatre Marie-Agnès Hayez. Y a-t-il une méthode à préconiser pour les enfants ? « Non, c’est comme pour les parents. S’il s’agit d’un test antigénique nasal, il faut enfoncer l’écouvillon sur une longueur de 2 à 3 cm dans chaque narine et tourner dix fois. S’il s’agit d’un test salivaire, il faut faire cracher l’enfant dans un pot s’il est en mesure de le faire. Sinon, il faut aller dans la bouche avec le coton-tige et racler la gorge. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs