Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Un Sporting d’Anderlecht en mode «home sweet home»

Chamboulé en raison du Coronavirus et d’un stage à Dubaï annulé, le début d’année civile du Sporting d’Anderlecht se déroule sous le signe d’une sérénité retrouvée. Grâce aux résultats récents et à l’accord entre les actionnaires.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Des grêlons au lieu des grains de sable. Loin de Dubaï et ses températures plus que clémentes, Anderlecht a entamé la préparation de sa deuxième partie de saison dans ses propres installations de Neerpede depuis jeudi. Dans le froid, la pluie et non sous le soleil comme bon nombre de formations belges parties se refaire une santé notamment en Espagne et en Turquie.

Un choix dicté par la crise sanitaire et de la propagation virale du variant Omicron ces derniers jours. Aucun risque n’a été pris par la direction bruxelloise qui ne voulait pas qu’un joueur soit bloqué en quarantaine à l’étranger. Le cheminement fut le même dans des clubs comme le Standard, Genk ou encore Ostende qui ont également annulé leur séjour à l’étranger.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs