Accueil Sports Football Football belge Standard

Le Standard, plus gros fournisseur belge de la CAN

La CAN exercera une influence plus ou moins sensible sur la D1A.

Temps de lecture: 2 min

Ainsi, la Belgique fournira 27 internationaux aux diverses sélections (15 sur 24) en lice sur le sol camerounais, et pas moins de 13 clubs de l’élite – 15 avec le RFB et l’Olympic, sociétaires de Nationale 1 – ont cédé au moins un joueur à la cause de leur pays d’origine.

Vingt-sept unités, c’est un nombre significatif si on le compare avec la Ligue 1 française (51), « hors concours » pour des raisons historiques, mais surtout avec les autres championnats de pointe : 39 issus de la Premier League (Angleterre), 22 cédés par la Serie A (Italie) et 11 prêtés par la Liga (Espagne).

Les joueurs concernés rateront entre 3 et 5 journées de championnat en fonction des résultats de leur équipe nationale, sans tenir compte d’une éventuelle mise en quarantaine en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Hervé Koffi (Charleroi) ouvrira le bal

Numériquement, l’équipe belge la plus affectée par la CAN est le Standard avec cinq éléments repris dans leur sélection respective. À l’inverse, son adversaire de la reprise, pour le Clasico, Anderlecht, ne déplore qu’un seul absent : Christian Kouamé, recruté par la Côte d’Ivoire. Mais un « Kouamé » – 75 % de temps de jeu avec les Mauves – vaut largement trois Rouches (Sissako, 2x titulaire et 16 minutes de rabiot avec Elsner en 10 matches ; Rafia, pratiquement invisible, et Tapsoba, qui n’a vu le terrain que 34 minutes, toutes d’un trait, depuis 2 mois et demi)… Pour Amallah et Fai, le Camerounais titulaire sur les quatre derniers matches de championnat, c’est, en revanche, une autre affaire à gérer pour le coach franco-croate… Après le Standard, c’est La Gantoise qui est le plus mobilisée avec trois absents forcés, Tissaoudi, Marreh et Ngadeu…

Pour sa part, Charleroi se serait bien passé de céder un joueur à un poste clef : son gardien de but, Hervé Koffi, qui ouvrira le bal, ce dimanche dès 17h contre le pays hôte au stade Paul Biya.

Le Cameroun précisément, avec trois joueurs, compte d’ailleurs parmi les nations les plus fournies en Belgicains : les Gantois Ngadeu et Standardman Fai déjà cités ainsi que le Malinois Gouet. La Guinée en dénombre tout autant.

Tout comme la Gambie, qui hasard ou pas, est dirigée par le globe-trotter belge, Tom Saintfliet, un des neuf (sur vingt-quatre) sélectionneurs non Africains de cette Can.

Un dernier élément : si les clubs cédants touchent des indemnités de compensation par joueur et par jour pour les Coupes du monde (Fifa) et les Euro (UEFA), il n’est pas certain que les clubs perçoivent un dédommagement en la circonstance…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Analyse Standard: Mathieu Cafaro ne veut pas y aller au trot

Très ambitieux, Mathieu Cafaro veut retrouver à Sclessin un plaisir qui lui a été refusé lors des six derniers mois passés à Reims. Mais qui est ce médian français de 24 ans, fan des courses au trot au point de posséder sa propre écurie à Arras ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir