Accueil Culture Cinéma

Sidney Poitier, une icône qui a montré la voie

L’acteur et réalisateur américano-bahaméen est mort à 94 ans. Il avait l’Oscar du meilleur acteur en 1964 pour sa « Le Lys des champs », devenant le premier comédien noir à recevoir cette récompense.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Il nous a montré comment atteindre les étoiles », dit Whoopi Goldberg sur Twitter. « Aucun mot ne peut décrire à quel point votre travail a radicalement changé ma vie. La dignité, la normalité, la force, l’excellence, l’électricité que vous apportiez à vos rôles nous a montré que nous, Noirs, comptions », déclare, quant à elle, Viola Davis. « Il a » immédiatement dissipé la notion perverse, obscène de la suprématie blanche, d’une manière magnifiquement humaine, artistique et digne », affirme de son côté Mark Ruffalo. « À travers ses rôles révolutionnaires et son talent singulier, il a incarné parfaitement la dignité et la grâce, révélant le pouvoir des films de nous rapprocher. Il a également ouvert les portes à une génération d’acteurs », dit aussi Barack Obama.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs