Accueil Sports Sports moteurs Endurance

Le Dakar reprendra-t-il ce dimanche ?

Le rallye-raid avait fui l’Afrique à cause de menaces terroristes en 2008. L’épreuve, qui se déroule en Arabie saoudite pour la 3e fois, n’est pas à l’abri d’un attentat comme l’a démontré l’explosion d’un véhicule d’assistance à la veille du départ. À Riyad, les organisateurs demandent la plus grande vigilance aux concurrents lors de la journée de repos décrétée ce samedi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Au Dakar, la journée de repos est souvent synonyme de journée de repus. En Afrique puis en Amérique du Sud, les équipes les mieux nanties invitaient une multitude de personnalités pour contempler le bivouac transformé en zoo humain. Les invités sortaient leurs caméras pour immortaliser cet instant où le motard, le visage balafré par une semaine de course, tentait de donner une seconde vie à sa bécane entre un cassoulet en boîte et une séance de décrassage de ses orteils. Dans les teams officiels, c’était coupettes fraîches et BBQ.

À Riyad, l’ambiance est tout autre. Pas seulement pour une question de culture. C’est que dans ce pays fort peu démocratique, la géopolitique rattrape le plus célèbre des rallyes-raids.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Endurance

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs