Accueil La Une Belgique

Un Brugeois renvoyé en correctionnelle après avoir fêté les attentats dans un supermarché

Le 22 mars, le suspect a exécuté des danses de joie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La chambre du conseil de Bruges a décidé vendredi de renvoyer devant le tribunal correctionnel Souphiane O. Ce Brugeois d’origine tunisienne était allé fêter les attentats de Bruxelles dans un supermarché. Il avait précédemment été maintenu en détention pour avoir menacé de bouter le feu à un autre supermarché parce qu’on y vendait l’hebdomadaire Charlie Hebdo.

Le suspect se rendait depuis longtemps dans un supermarché local, à Assebroek (Bruges). Il a toutefois très mal pris que l’hebdomadaire français soit vendu dans le magasin. Par deux fois, il avait menacé de mettre le feu à l’endroit. La police avait finalement été alertée le 30 janvier 2015 et Souphiane O. avait fini en prison.

Selon son avocat, Mathieu Langerock, le suspect n’avait pas pris les médicaments appropriés. La chambre du conseil de Bruges l’avait relâché sous conditions un mois plus tard.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fernand Stenuit, dimanche 22 mai 2016, 14:38

    dommage pour lui qu'il vivait en Flandre, en Wallonie il serait toujours libre . Mais bien sur ,en Wallonie comme à Bruxelles, il n'y a rien eu, et B.DW est un menteur .

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs