Accueil Société

«C’est si dur à comprendre?»: le coup de gueule de Marc Van Ranst

Comme son collègue Steven Van Gucht jeudi, Van Rant rappelle l’efficacité du vaccin contre les formes graves de la maladie.

Temps de lecture: 2 min

Près de deux ans après le début de la pandémie, le covid n’est pas encore derrière nous et la Belgique s’apprête même à affronter omicron. Un variant beaucoup plus contagieux mais qui semble être moins dangereux.

Le message reste néanmoins le même, alors que les contaminations sont au plus haut dans notre pays : rester vigilants, maintenir les gestes barrières et la prudence maximale face aux personnes fragiles et poursuivre la vaccination.

Jeudi, lors du Comité de concertation le porte-parole Steven Van Gucht a rappelé l’efficacité du vaccin – surtout avec le booster – contre les formes graves de la maladie. « Des données récentes collectées chez nous en Belgique montrent que 46 % des personnes en soins intensifs ne sont pas vaccinées (données du 6-19 décembre) », précise le virologue de Sciensano. « On a 6 à 9 fois moins de risques d’être hospitalisé en soins intensifs pour covid si l’on est vacciné ».

Le virologue Marc Van Ranst ne dit pas autre chose. Ce samedi soir sur son profil Facebook, il a publié une infographie montrant la surreprésentation des personnes non vaccinées dans les hôpitaux. « Nous ne voyons presque pas de gens vaccinés dans les hôpitaux. Faites-vous vacciner et nous n’aurons plus de soins surchargés ou retardés. C’est si dur à comprendre ? » s’est questionné le scientifique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Gallez Vincent, lundi 10 janvier 2022, 18:37

    Mr Marc Van Ranst est plus homme d'affaire que médecin, c'est si dur à comprendre ?

  • Posté par NICODEME CLAUDE, dimanche 9 janvier 2022, 19:14

    MVR: "Nous ne voyons presque pas de gens vaccinés dans les hôpitaux" et SVG: "46 % des personnes en soins intensifs ne sont pas vaccinées" (i.e. 54% sont vaccinées - même si...). donc, plus de la moitié (54%) c'est "presque pas". Comment veulent-ils rester crédibles ? Et encore une fois, je suis double vacciné avec un taux d'anticorps de 5540 par rapport au 38,5 de référence... Enfin....

  • Posté par Baeyens Remi, dimanche 9 janvier 2022, 13:31

    j'ai vécu dans l'Itur en 1959i( région du nord-est du Congo), région infectée par la peste. Nous sommes en 2022 et elle est toujours présente. Alors les anti-vaccin veulent nous retourner vers l'époque avant Pasteur..Quelle est notre perception de la démocratie et de la santé publique qui n'a pas toujours pas pénétrée notre société..

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 9 janvier 2022, 10:26

    Merci à M. Van Ranst de continuer à marteler ce message tellement important.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 9 janvier 2022, 10:30

    Et merci à la rédaction du Soir de lui donner à nouveau la parole. C'est d'utilité publique. Quant à la smala des malfaisants habituels, elle continue à sévir sous toutes ses formes (variantes), malheureusement...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko