Accueil Société Régions Wallonie

Huy: un policier abat un homme qui se montrait menaçant

D’après le bourgmestre, la victime s’est montrée menaçante « à l’égard d’un policier avec une arme blanche de taille importante ».

Temps de lecture: 2 min

Un homme a été abattu dimanche par la police à Huy, a indiqué vers 15 heures à l’agence Belga le bourgmestre faisant fonction Eric Dosogne (PS), confirmant une information parue plus tôt dans la journée sur le site internet de L’Avenir.

L’intervention policière s’est déroulée aux alentours de midi suite d’abord à des dégradations commises par un homme sur des véhicules dans la rue Paul carré à Huy, relate ainsi le bourgmestre mis au courant des événements par le chef de corps Jean-Marie Dradin. « Quand la police est arrivée, la personne avait regagné son domicile puis est ressortie de chez elle et s’est montrée menaçante à l’égard d’un policier avec une arme blanche de taille importante, une grande lame, une sorte de sabre, on ne m’a pas encore donné des éléments très précis », explique-t-il. « Les agents lui ont demandé de poser son arme, mais il s’est montré de plus en plus menaçant à l’égard du policier. Ses jours étant en danger, il n’a eu d’autre choix que de tirer ».

Il s’agit là des premiers éléments qui sont parvenus jusqu’à l’oreille du maïeur. Le parquet a confirmé dans la foulée de ces propos qu’il descendait bien sur les lieux. Une enquête va être menée afin d’établir les circonstances exactes de l’incident.

« C’est un moment difficile et c’est malheureux qu’il y ait eu une victime mais j’ai toute confiance en la police, aux hommes qui étaient sur le terrain à ce moment-là et à leur professionnalisme », a conclu le maïeur.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Wilquet Gaston, dimanche 9 janvier 2022, 19:20

    Je voulais commenter mais ce que je voulais dire a été dit.

  • Posté par Fonder Daniel, dimanche 9 janvier 2022, 18:18

    Deux balles pour tuer ... Cela pose la question de la formation de nos policiers à l'immobilisation et au désarmement de personnes agressives.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, lundi 10 janvier 2022, 1:22

    Du fond d'un fauteuil çà parait assez simple en effet....

  • Posté par Fonder Daniel, dimanche 9 janvier 2022, 18:18

    Deux balles pour tuer ... Cela pose la question de la formation de nos policiers à l'immobilisation et au désarmement de personnes agressives.

  • Posté par Hiersoux Michel, dimanche 9 janvier 2022, 17:56

    Et tirer dans une jambe ou un bras ?? cela calme un individu sans le tuer !!!!

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo