Accueil Société

Omicron: les symptômes peu fréquents qui peuvent indiquer une infection grave

Le Center for disease control and prevention a listé quelques symptômes peu fréquents de la maladie.

Temps de lecture: 1 min

Comme dans plusieurs pays du globe, le variant omicron est devenu dominant en Belgique (depuis la fin de l’année 2021). Et comme dans plusieurs pays du globe, l’expansion de ce variant entraîne une hausse des contaminations au coronavirus.

Omicron, du reste, est souvent à l’origine de symptômes proches de ceux du rhume : de la fatigue, des maux de gorge et de tête, le nez qui coule, de la toux, des courbatures, pour les plus fréquents. Il n’empêche : des symptômes plus rares, mis en lumière par le Center for disease control and prevention, aux Etats-Unis, ont été constatés chez des patients développant une forme grave de la maladie, indiquent plusieurs médias anglo-saxons.

Et le Centre de les lister : teinte pâle, grise ou bleue sur la peau, les lèvres ou les ongles, douleurs dans la poitrine, toux persistante, confusion et fatigue extrême, rapporte Midi-Libre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko