Accueil Monde Afrique

Afrique: la Russie de Poutine prend pied au Sahel

La France, ex-puissance coloniale, n’est plus en odeur de sainteté à Bamako, au Mali. Où l’accent russe commence à s’entendre. De nombreux soldats et/ou mercenaires russes sont en effet déployés dans le pays au grand dam des Européens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Le Mali est-il en train de basculer dans le giron de la Russie ? Dans cette ex-colonie française située au centre de la région du Sahel, l’arrivée de plus en plus consistante de soldats et/ou de mercenaires russes ces dernières semaines change la donne géopolitique de manière peut-être déterminante.

À Bamako, où règne une junte militaire issue d’un double coup d’État (18 août 2020 et 24 mai 2021), les choses ont changé. Il est désormais loin le temps où un pouvoir civil reconnu par la communauté internationale faisait appel à la France pour contrer la menace djihadiste. On était alors en 2013 et, à Paris, François Hollande n’avait pas hésité à envoyer l’armée française pour sauver le régime. Les effectifs militaires français ont culminé à 5.100 hommes en 2020.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 10 janvier 2022, 13:59

    croire que la France est au Mali pour les beaux yeux des maliens est très naïf. La bonne question est qu'a fait la France pour les maliens pendant toutes ces années? rien. Donc les maliens comme tous les gens du monde entier ont le droit de voir si quelqu'un d'autre peut leurs apporter mieux. c'est valable pour les pays baltes, l'Ukraine et les pays africains

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 10 janvier 2022, 15:41

    Ouais... alors là, les Maliens peuvent se brosser avec les Russes et leur nouveau dictateur a intérêt à payer les rentes régulièrement et à faire très exactement ce qu'ils disent parce que les Russes, comme qui dirait... "ils ont leurs méthodes pour se faire comprendre". Les Russes ne roulent que pour eux-mêmes. Même leur nouvel "allié" chinois et leur client indien habituel le savent parfaitement. Mais peut-être que les Maliens ne le savent pas ;)

  • Posté par ADAM Jean-Victor, lundi 10 janvier 2022, 9:49

    Les Russes bientôt en Ukraine : si, si ! En signant les accords de Munich, en 1938, sacrifiant ainsi la Tchécoslovaquie au profit de Hitler, le président du Conseil français Édouard Daladier et le premier ministre anglais Arthur Chamberlain pensaient avoir sauvé la paix. Churchill avait été l’un des rares à dénoncer ce renoncement. «Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre», avait-il prévenu. Elle viendra un an plus tard.

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 10 janvier 2022, 13:53

    vous parlez du Churchill qui a tue en 1943 plus de 12 millions de Bengalis par la famine en leurs volant tout le riz pendant la période de famine en Inde? votre héros est un criminel génocidaire avant l'heure? car toute l'histoire n'est pas encore dite sur votre modelé d'homme.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, lundi 10 janvier 2022, 12:39

    Quel parallèle foireux! Comparer la Russie à l'Allemagne hitlérienne. Sans la Russie, la seconde guerre n'aurait pas eu la fin qu'on connait.

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs