Accueil Monde Asie-Pacifique

Kazakhstan: le flou d’un bien sombre bilan

Près de 6.000 personnes ont été arrêtées après des manifestations qui ont fait plus de 160 morts. Entre jeux de pouvoir et accusations de déstabilisation, il est difficile de lire ce qui se joue au Kazakhstan.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Le calme est revenu à Almaty. Certains magasins ont même rouvert, après les violentes manifestations de ces derniers jours. Mais avec plus de 160 morts et près de 6.000 arrestations, le bilan des émeutes est sombre au Kazakhstan. Ce week-end, l’implacable répression des autorités a pris un nouveau tour avec des interpellations massives.

Rien que dans la capitale économique, Almaty, dont la mairie a été incendiée, 103 personnes ont été tuées, ont rapporté dimanche plusieurs médias, citant le ministère de la Santé. Jusque-là, les autorités avaient admis la mort de 26 manifestants et 16 membres des forces de sécurité. On avait également parlé de 2.000 blessés, mais aucun de ces chiffres n’a pu être vérifié dans ce pays très opaque.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par D Marc, lundi 10 janvier 2022, 17:42

    Aucun de nos pays n'est disposé à défendre notre style de démocratie dans ces pays de l'ex URSS. Les opposants intérieurs sont emprisonnés et réduits au silence. Les opposants à l'étranger sont des anciens oligarques ayant fui après puisé dans les caisses de l'Etat. Ils s'autoproclament opposants pour échapper à la justice en prétextant le "procès politique". Sur place, la population ne peut qu'endurer ces dictatures en espérant un minimum de solidarité.

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 10 janvier 2022, 9:47

    le gouvernment d'extreme droite israeliens successives font pire depuisplus de 60 ans mais jamais une condamnation des grands démocrates ou bien devrais-je dire "les grands hypocrites"?

  • Posté par Haegelsteen Philippe, dimanche 9 janvier 2022, 19:19

    C'est pas grave, tout va bien, on a besoin du gaz russe. Merci qui ?

  • Posté par Patrick Yamedjeu, lundi 10 janvier 2022, 12:42

    Vous pouvez acheter du gaz US si vous voulez. Il viendra par bateau.

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs