Accueil Belgique Politique

La rentrée casse-cou des chefs de gouvernement

Alexander De Croo au fédéral, Elio Di Rupo en Wallonie, Rudi Vervoort à Bruxelles, entament la dernière vraie grande année utile avant les pré-campagnes électorales qui conduiront à 2024. Cela dans un contexte sanitaire pas encore assaini et socio-économique explosif. Les trois sont sur des charbons ardents.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Après une pause toute relative, marquée par un regain des contaminations et un Comité de concertation de transition, les dirigeants des gouvernements fédéral et des entités fédérées se remettent au travail ce lundi. Les défis sanitaires, socio-économiques et financiers restent énormes pour tous, à coup sûr au fédéral, en Wallonie et à Bruxelles, tant fin 2021 fut chahuté.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, mardi 11 janvier 2022, 12:31

    A force de ménager le vert, le bleu, le vert, le rouge on arrive finalement a du gris. Essayer de contenter tout le monde on mécontente tout le monde. Ce gouvernement ne peut avoir une autorité que l'on pourrait juger acceptable pour assurer le bien-être du citoyen. 'Blood, sweat and tears' annonçait Churchill et malgré cela il avait le peuple derrière lui. Ici nous en sommes loin, en tout cas notre portefeuille, ce que le fisc nous aura laissé, se réduira à peau de chagrin. Pourquoi faire simple quand on veut faire compliqué ?

  • Posté par Lerusse Marcel, lundi 10 janvier 2022, 17:35

    Chardons piquants, charbons ardents . Aie, c'est chaud! ça pique !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs