Accueil Opinions Éditos

Ecoles, le goût amer de la liberté retrouvée

Après trois semaines de pause, les élèves retournent à l’école ce lundi. En présentiel, malgré la menace omicron.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Lundi 10 janvier… Un vent nouveau souffle sur l’école francophone. Il a la saveur iodée des embruns, un air de liberté retrouvée… Jugez plutôt : les camarades d’un enfant infecté sont désormais considérés comme contacts à « bas risque » ; on ne fermera une classe du fondamental qu’à partir de quatre cas ; on ne les fermera plus dans le secondaire… Il s’agit, assure la conférence des ministres de l’Education et de la Santé, de « maintenir les écoles ouvertes dans des conditions sanitaires sécurisées ».

En fait, on a très envie de croire ladite conférence. Mais on n’en comprend pas toute la logique. C’est qu’au lendemain de ces annonces, au Codeco, le porte-parole interfédéral a glacé le pays en brossant un scénario catastrophe : entre 30.000 et 125.000 cas par jour d’ici la fin de la semaine prochaine. Seul élément rassurant : le recours aux soins intensifs est en baisse, pour le moment.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par lambert viviane, lundi 10 janvier 2022, 21:35

    Adolphe Banisseur de la Both se manifeste encore sur ce forum ? On croit rêver !

  • Posté par Adolphe Bonisseur, journaliste citoyen et fact-checker, lundi 10 janvier 2022, 9:14

    Laissez tranquilles les enfants, ils n'ont rien à foutre de vos délires et hallucinations covidistes !

  • Posté par lambert viviane, lundi 10 janvier 2022, 21:37

    Adolphe Banisseur de la Both est encore présent sur ce forum ?

  • Posté par lambert viviane, lundi 10 janvier 2022, 21:37

    Adolphe Banisseur de la Both est encore présent sur ce forum ?

  • Posté par collin liliane, lundi 10 janvier 2022, 16:13

    Adolphe Bonisseur, - ni journaliste, ni citoyen mais fake-checker, ultracrépidarianiste et conspirationniste- qui comme tous les cas psychiatriques pense avoir raison contre le monde entier.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs