Accueil Sports Tennis

Nadal, le réconfort; Djokovic, l’inconfort

Après cinq mois d’absence, l’Espagnol a savouré son 89e titre à Melbourne, ceci, à une semaine du début de l’Open d’Australie. Pendant ce temps-là, le Serbe défendait sa cause devant la cour d’appel de la justice locale : pas la même ambiance…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est durant la nuit belge que la justice australienne (l’audience débutait à 10h, ce lundi à Melbourne) devait rendre son verdict dans ce qu’il faut bien appeler la saga Djokovic.

À l’heure où vous lisez ces lignes, vous savez si le nº1 mondial a été renvoyé vers la Serbie ou si son exemption médicale, fournie après un test positif au Covid-19 à la date du… 16 décembre, tel que l’auront présenté ses avocats (et malgré bien des images montrant Djokovic, en forme, et sans masque les jours suivants ce test) a finalement été validée par le gouvernement australien. À moins qu’une autre prolongation procédurière n’ait ajouté encore un épisode à ce feuilleton juridico-sportif peu glorieux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs