Accueil Culture Cinéma

Éreinté à Cannes, Sean Penn redoute que son film ne sorte pas aux États-Unis

N’ayant toujours pas de distributeur pour « The Last Face », Sean Penn redoute que les spectateurs américains ne voient jamais son film.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

J e soutiens fièrement mon film. Si les gens n’y adhérent pas, je ne peux pas les forcer. Je suis conscient qu’on a pris une raclée à Cannes. Nous n’avons toujours pas de distributeur et l’accueil cannois ne risque pas d’arranger les choses », a confié Sean Penn dimanche dans un entretien au quotidien Nice Matin. Très attendu, ce cinquième long-métrage de Sean Penn raconte l’histoire du docteur Miguel Leon (Javier Bardem), médecin humanitaire, et de sa consœur Wren Peterson (Charlize Theron), qui tombent amoureux lors d’une mission au Liberia et en Sierra Leone en 2003. D’emblée, le mélange des genres a embarrassé les critiques. Un prologue évoque les guerres au Liberia et au Soudan du Sud pour dire que “ la brutalité de ces conflits ” est “ comparable seulement pour l’Occident à celle d’un amour impossible

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs