Accueil Sports Football Football belge Charleroi

La D1A vue de Flandre: «On suit plus Charleroi que le Standard», annonce Geert De Vlieger

C’est l’heure de la reprise en Division 1A. Geert De Vlieger donne son avis sur tous les sujets chauds du moment.

Temps de lecture: 4 min

On le connaissait sans langue de bois. Eh bien, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas changé d’un iota. Geert De Vlieger a toujours un avis tranché, lui qui suit de très près le football belge. Nous l’avons sondé afin de comprendre comment la situation des clubs qui font le plus parler en Wallonie est perçue dans le Nord du pays.

1 « Dommage pour l’Union qu’il existe des playoffs dans la course au titre »

Honneur au leader. L’Union Saint-Gilloise réalise un parcours incroyable. Sur sa lancée, le promu est leader en D1A. « Dommage pour ce club qu’il existe des playoffs dans la course au titre », tranche Geert De Vlieger, conscient que la phase finale sera plus corsée que la phase classique pour les Saint-Gillois. « Certains comparent cette situation à celle de Leicester quand ce dernier a été champion d’Angleterre. C’est un peu similaire, mais pas totalement dans le sens où il n’y avait pas de playoffs en Premier League. Et puis, cette année-là, les équipes du top étaient à la peine. Avant le sprint final, les points seront divisés en deux et cela réduira considérablement les chances de créer un exploit ».

Pour l’ancien gardien du Club, c’est le FC Bruges qui est favori.

« Je pense qu’il sera à nouveau sacré champion. Il n’y a plus de Coupe d’Europe au menu des Gazelles, ce qui va leur offrir davantage de temps de repos, mais également une pression supplémentaire. Même s’il y a eu un changement d’entraîneur, le FCB se doit d’être couronné ».

2 « Anderlecht gagne en stabilité et c’est une bonne chose pour son avenir »

Geert De Vlieger a également porté les couleurs d’Anderlecht, un club qui a connu des hauts et des bas lors de la première partie de saison. « Les Mauves sont capables du meilleur comme du pire. Mais ils restent sur une belle euphorie. C’est de bon augure avant le Clasico. Par contre, les Bruxellois sont toujours capables de perdre des points face à des petites équipes. Raison pour laquelle ils ne seront pas champions ».

Le plus important ne se situe peut-être pas là pour les Mauves.

« Le Sporting poursuit sa reconstruction en interne et sur le plan financier. Anderlecht gagne en stabilité et c’est une bonne chose pour son avenir. Par contre, pour que le projet Kompany soit couronné de succès, il faut pas mal d’argent. Et pour l’instant, le FC Bruges est devant les Mauves lorsqu’on pointe le volet financier. S’ils venaient à nouveau à décrocher une place en Ligue des champions, les Brugeois, qui évolueront en outre très bientôt dans un nouveau stade, prendront encore quelques longueurs d’avance sur leur grand rival bruxellois ».

3 « En Flandre, on suit plus attentivement les résultats de Charleroi que du Standard »

Actuellement 7e, le SC Charleroi n’a pas dit son dernier mot dans la course au top 4. « En Flandre, on suit plus attentivement les résultats des Zèbres que ceux du Standard », avoue notre interlocuteur. « C’est un club stable qui connaît ses limites et qui ne fera plus la moindre folie. La direction effectue des choix calculés pour pérenniser l’avenir du club. Et en plus, les résultats sportifs sont globalement positifs. C’est vraiment du bon boulot qui est actuellement réalisé chez les Carolos ».

4 « Beaucoup de choses doivent changer pour que le Standard se porte mieux »

C’est la déception de la saison. Le Standard est en crise et ses supporters sont dépités. « Beaucoup de choses doivent changer pour que ce club se porte mieux », constate Geert De Vlieger. « La situation n’est pas comparable au FC Bruges de l’époque, même si lorsque Bart Verhaeghe et Vincent Mannaert ont débarqué, il a fallu du temps pour que la mayonnaise prenne. Ici, le souci est plus profond et j’ai peur qu’on ne retrouve pas le vrai Standard avant très longtemps ».

De là à craindre une descente en D1B ? « Tout est possible, mais je n’y crois pas. Le Beerschot est dans une situation encore moins enviable. Surtout que le Cercle de Bruges a glané des points importants. Cela met notamment des clubs comme Seraing sous pression ».

Bref, la seconde partie de saison s’annonce excitante, tant en haut qu’en bas de tableau. Et ce n’est pas Geert De Vlieger qui dira le contraire…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir