Accueil Belgique Politique

Que va dire ou faire Jean-Luc Crucke? Une conférence de presse surprise

Surprise : le ministre wallon du Budget convoque une conférence de presse ce lundi en urgence. La rumeur d’une démission du libéral enfle à nouveau.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

L’année politique va-t-elle débuter sur un énorme coup de tonnerre en Wallonie ? Le suspense est à son comble ce lundi matin à Namur où l’on annonce une conférence de presse inopinée à 10h30, au cabinet de Jean-Luc Crucke (MR).

L’envoi d’une invitation en bonne et due forme fait immédiatement songer à l’incident du mois de décembre qui a vu le ministre régional du Budget s’opposer frontalement à une partie des députés de son parti et au président du Mr à propos d’un décret réformant une partie de la fiscalité wallonne. Officiellement, il s’agit de « faire le point sur le travail de ces dernières semaines. »

Très irrité, Jean-Luc Crucke avait prononcé devant les parlementaires une phrase qui avait nourri les rumeurs d’une possible démission : « J’en tirerai les conclusions, le moment venu. » Le ministre avait aussi précisé qu’il défendrait jusqu’au bout le budget de la Wallonie pour 2021. Celui-ci a été voté à la veille de Noël avec le lancement d’un plan d’économies important, auquel le grand argentier wallon tenait beaucoup.

En coulisses, tout semblait être rentré dans l’ordre au sein du MR, après le vote de quelques amendements au décret contesté et la mise en place d’une procédure interne visant à un meilleur dialogue entre libéraux sur les textes importants.

Depuis lors, on était sans nouvelles de Jean-Luc Crucke qui avait prouvé sa forme sur les réseaux sociaux puisqu’on l’avait aperçu prendre un bain de mer hivernal au cœur du congé de fin d’année. De quoi le requinquer ? En tout cas, l’attente est forte à propos de cette conférence de presse que l’on peut qualifier d’« extraordinaire » puisque, fait inhabituel, elle se tient le lundi matin de la rentrée et est manifestement convoquée en urgence.

A ce stade, c’est le mutisme complet au cabinet du ministre où l’on insiste toutefois sur le caractère « important » du rendez-vous fixé aux journalistes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, lundi 10 janvier 2022, 10:57

    Démission remise, selon La Libre. Je suppose que cela ne désarmera pas les critiques. Quoi qu'ils fassent, les politiques ont toujours tort, non?

  • Posté par PLENEVAUX ALEXANDRE, lundi 10 janvier 2022, 10:45

    Terminées les Cruckignoleries ? Espérons-le.

  • Posté par ADAM Jean-Victor, lundi 10 janvier 2022, 10:00

    Démission assurée ...Bravo

  • Posté par Bastin Eric, lundi 10 janvier 2022, 9:14

    Denis Ducarme a par ailleurs fait une sortie tonitruante à propos des déclarations de Georges-Louis Bouchez sur Eric Zemmour, dont il salue la constance, versus Valérie Pécresse, girouette selon lui. Il y a de la fronde dans l'air ...

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 10 janvier 2022, 9:04

    Il passe au PS? :)

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs