Accueil Belgique Politique

La démission de Crucke: la fidélité à ses idées a pris le dessus

Le ministre wallon du Budget tire les conclusions de l’incident de décembre autour de son décret fiscal. Crucke estime que ses convictions libérales « ne sont plus en pleine adéquation avec la ligne de son parti ». Il sera candidat à la Cour constitutionnelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Jean-Luc Crucke (MR), le ministre wallon du Budget, a annoncé ce lundi matin sa démission du gouvernement régional à l’occasion d’une conférence de presse sans doute mûrement réfléchie, mais convoquée en urgence aux premières heures de cette journée de rentrée. Il a aussi annoncé qu’il serait candidat à la Cour constitutionnelle à la fin du premier semestre 2023.

Tout cela s’est déroulé au cabinet du ministre en présence de Georges-Louis Bouchez, le président du MR, auquel il avait annoncé sa décision dès le 3 janvier dernier. Son cabinet a été informé ce lundi 10 janvier seulement. Le président du parti devrait désigner le successeur de Crucke dès mardi matin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Werpin Jean Luc, lundi 10 janvier 2022, 18:58

    La Cour Constitutionnelle, il y a pire comme parachute doré .

  • Posté par M. G., lundi 10 janvier 2022, 18:31

    Candidat à la Cour Constitutionnelle ? Mais il a déjà la place, il a fait un pas de côté en échange d'un beau poste très bien payé, loin des tracasseries politiciennes ....

  • Posté par Filleul Stéphane, lundi 10 janvier 2022, 17:44

    J.L. Crucke manquera à la Région wallonne. Avec ses idées réformistes et progressistes sur une série de dossiers (fiscalité, changement climatique...), c'est le MR qu'on aime.

  • Posté par Fonder Daniel, lundi 10 janvier 2022, 19:02

    Mais oui, pour ceux qui ne votent pas MR … il est plus que temps de trouver une représentation du centre-droit en Wallonie. Cela pourrait déboucher sur le sauvetage de notre région par une réal-politique.

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 10 janvier 2022, 16:50

    En plus, c'est lui qui a permis de communiquer aux finances les soldes créditeurs de tous les comptes bancaires sans qu'une infraction soit suspectée. Et personne ne réagit. En avant, il reste fidèle à ses idées. Tout cela va droit dans le mur.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs