Accueil Culture Cinéma

Cannes: «Toni Erdmann», prix Fipresci de la critique internationale

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Parmi les favoris pour la Palme d’or 2016, «Toni Erdmann» de l’Allemande Maren Ade, un film à la fois drôle et émouvant sur la relation père-fille, qui signe le retour du cinéma d’outre-Rhin sur la Croisette, a reçu le prix Fipresci de la critique internationale.

Premier film allemand en compétition depuis «Rendez-vous à Palerme» de Wim Wenders en 2008, «Toni Erdmann» est le troisième long-métrage de Maren Ade, 39 ans, nouvelle venue dans la compétition cannoise et représentante d’une «Nouvelle vague» allemande. La projection de presse avait déclenché fous rires et applaudissements. Depuis, le film est le grand favori des critiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Les coups de cœur du MAD

White Noise questionne la société d’hier et d’aujourd’hui , la prospérité à outrance et la masturbation intellectuelle. Kore-eda n’a rien perdu de sa force narrative. Le tour de force poétique et musical de Daria Nelson et Mathias Malzieu ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs