Accueil Opinions

Philippe Godin, psychologue du sport: «Cette épreuve pourrait décupler la volonté de Djokovic»

Le week-end que vient de vivre Djokovic a de quoi dérégler la mécanique de précision qu’est un tennisman de ce niveau. Mais pour le psychologue du sport Philippe Godin (UCLouvain), la soif de revanche du Serbe pourrait effacer bien des choses

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Il aurait pu se draper dans sa dignité, claquer la porte, quitter séance tenante ce pays qui ne voulait pas de lui. Mais Novak Djokovic a choisi de contester la décision d’expulsion qui le frappait devant la justice et, ce faisant, d’être privé de liberté durant trois jours. Dans l’espoir de disputer l’Open d’Australie et d’accrocher un 21e titre en Grand Chelem – malgré une préparation catastrophique. Mais aussi par orgueil, pour montrer au monde « qui il est » ?… Nous avons interrogé Philippe Godin, ancien sportif de haut niveau (en gymnastique), et professeur émérite de psychologie du sport de l’UCLouvain.

Qu’est-ce que l’attitude de Novak Djokovic nous dit de l’homme et du champion ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Desmet Marc, mercredi 12 janvier 2022, 10:45

    De sympathique ce joueur vient de perdre un tas de fans à cause de son ego déplacé... dommage à 34 ans, probablement en fin de carrière il n'avait plus rien à prouver, surtout pas ça! ... Une balle dans le pied, jeu, set et match, un Djoko coulé!

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs