Accueil Culture Livres

Bande dessinée: «Gianna», Grand Prix Artémisia 2022

Le combat d’une étudiante vivant à Bologne qui, lors des « années de plomb », se révolte contre la société conservatrice.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Le prix Artémisia, cofondé en 2007 par Chantal Montellier et Jeanne Puchol, récompense en France tous les 9 janvier – jour de la naissance de Simone de Beauvoir – un album scénarisé et/ou dessiné par une ou plusieurs femmes. L’objectif : mettre à l’honneur la production féminine dans la bande dessinée. Grâce à cette mise en lumière, certains titres ont été réimprimés et on peut constater que la création féminine dans ce secteur de l’édition se développe toujours davantage.

Sur l’ensemble des albums publiés en 2021, quinze ouvrages ont été retenus, sélectionnés pour leur qualité, leur originalité et leur créativité. C’est donc à l’autrice italienne Arianna Melone pour Gianna (Albin Michel) que revient le Grand Prix, alors qu’un Prix Spécial est attribué à la Finlandaise Emmi Valve pour La Grâce (ça et là), récit autobiographique sur la dépression.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs