Accueil Médias

Stromae: l’enfer du mélange des genres

Avec son sens de la mise en scène millimétrée, Stromae a dévoilé « L’enfer » à la fin du journal télévisé de TF1, à cheval entre communication et information.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Ça n’arrive pas tous les dimanches : ce 9 janvier, le 20 heures de TF1 s’est immiscé dans les meilleures audiences de la journée en Belgique. Le principal responsable ? Stromae, venu évoquer en primeur la sortie de son album Multitude, après sept années de silence phonographique. Un disque dans lequel le « maestro » revendique de s’être inspiré de ses voyages et du brassage culturel, qui appellent au mélange des genres. Musicaux. Mais pas uniquement : au journal de la plus grande chaîne d’Europe, Stromae aurait inventé l’interview chantée. A la question d’Anne-Claire Coudray « Vous avez pendant sept ans lutter contre un certain mal-être. Dans vos chansons, vous parlez aussi de solitude, est-ce que la musique vous a aidé à vous en libérer ? », le Belge a répondu en interprétant « L’enfer », titre qui évoque son mal-être et ses « pensées suicidaires ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 14 janvier 2022, 19:05

    Que doit -on pas faire pour passer à la TV ' surtout TF 1? Même se déguiser en " jeannette " comme on dit à Bruxelles !!!! Elle n'est pas vilaine avec ses tresses !!!!!

  • Posté par Rahier Pierre, jeudi 13 janvier 2022, 10:11

    "Vous avez pendant sept ans lutter contre un certain mal-être." Bravo pour l'orthographe, le journaliste !!!

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, mardi 11 janvier 2022, 22:57

    Je n'ai pas vu, ça ne m'intéresse guère, hormis le toujours gratifiant "cocorico" national, mais je comprends que l'on s'interroge, le moment d'ébahissement passé. Et je ne suis pas étonné que JP Jacqmin approuve le "coup"...

  • Posté par Usual Suspect, mardi 11 janvier 2022, 11:34

    Derrière cette mise en scène pathétique et ce coup de com’ insolant qui ne sont qu'une intrusion impolie dans le salon de tous les téléspectateurs, apparaissent un manquement à la déontologie que se doit de respecter tout média et une perte de crédibilité pour la chaîne qui confond "information" et "pub pour produit". Car en effet, Stromae n'est pas un artiste mais un "produit" de consommation comme il l'a démontré maintes fois lui-même. De cette affaire, TF1 et Stromae en ressortent salis, car ils ont couché ensemble et tous deux ont manqué de sincérité.

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 11 janvier 2022, 15:30

    Bien dit..

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs