Accueil Monde

Sigrid Kaag, l’espoir des europhiles

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’épisode avait marqué les esprits, aux Pays-Bas comme dans le sud de l’Europe. Au début de la crise sanitaire, au printemps 2020, alors que la dispute sur la solidarité européenne fait rage, le Premier ministre Mark Rutte, en visite dans un centre de traitement des déchets de Rotterdam, est pris à partie par un éboueur. « S’il vous plaît, ne donnez pas cet argent aux Italiens et aux Espagnols ! », lui crie-t-il. « Je retiens ça ! », lui répond Mark Rutte, visiblement gêné, tout en levant toutefois le pouce. Rapidement, la scène est diffusée sur les télévisions italiennes et espagnoles et crispe davantage les relations entre les Pays-Bas et le sud.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs