Accueil Belgique Politique

Voici le parcours de Jean-Luc Crucke pour être nommé à la Cour constitutionnelle

Après sa démission du gouvernement wallon, le libéral se voit bien juge à la Cour constitutionnelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

C’est donc acté : Jean-Luc Crucke quitte la vie politique active. Il ne quitte toutefois pas la vie active tout de suite. Le Wallon de 59 ans sera le candidat du Mouvement réformateur pour siéger comme juge à la Cour constitutionnelle.

Un strapontin va en effet se libérer en 2022. Le plan des libéraux francophones : remplacer un Jean-Paul par un Jean-Luc. Jean-Paul Moerman, nommé juge en 2001, sera frappé par la limite d’âge en fêtant ses 70 ans le 14 septembre prochain. L’ancien député fédéral de 1995 à 2001 est donc éligible à l’éméritat.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par D. Frederic, lundi 10 janvier 2022, 21:57

    Gling gling gling le gros mandat pour être encore plus planqué qu'avant...

  • Posté par D Marc, lundi 10 janvier 2022, 22:33

    Jusqu'à 70 ans, peinard. Le travail est exécuté par les référendaires, 24 juristes pour "préparer" le travail des douze juges.

Aussi en Politique

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs